VENDREDI 10 AVRIL 2020

Vendredi Saint – Année A / couleur : rouge

 

CHEMIN DE CROIX

 

pour les adultes

Prier avec le chemin de Croix de l'Eglise St Paul du Sanitas

réalisé par Gilles Alfera en 2019

 

Dans la conception de ce Chemin de Croix, le peintre a souhaité montrer que les étapes de la montée de Jésus-Christ au calvaire, pouvaient être conçues comme autant d'images de ce que, nous-mêmes, devions connaître dans notre cheminement spirituel.

Suggérer aussi que ce qu’accomplissait le Christ, en son temps, devait nous assurer que ce que nous vivions ici et maintenant - aussi particulier soit-il - était déjà assumé par Sa passion.

 

Les images qui suivent sont libre de droit pour tout usage privé ou non commercial; sinon l'autorisation de l'auteur est indispensable.

(gilles@alfera.org) 

Commentaire de Père Jacques Legoux

 

- Depuis dimanche dernier, nous suivons Jésus et nous faisons mémoire des derniers jours de sa vie. Ils nous révèlent l'amour de Dieu qui se donne jusqu'au bout, jusqu'à la mort pour notre résurrection. En suivant ce chemin de Croix, nous mettons nos pas dans ceux de Jésus.

 

- Dans ce qui fait notre vie, avec nos souffrances ou nos difficultés, mais aussi nos réussites et nos joies, nous reconnaissons sa présence et son amour donné à chacun de nous.

 

Jésus remplis mon cœur de la lumière de ton Esprit-Saint !

Qu'en suivant ton dernier chemin, je devienne proche de Toi.

Aide-mois à comprendre que ta mort est un passage vers la vie en Dieu.

PREMIÈRE STATION - Jésus est condamné à mort

 

Jésus est là debout au centre du tableau, en majesté malgré le vêtement rouge de dérision royale !

 

Il est face à ses juges aux silhouettes insignifiantes, à l'image de ce semblant de justice qu'ils accomplissent !

 

Jésus est inscrit dans un carré marqué de dalles, celles mêmes de la cour du prétoire de Pilate !

 

L'espace en forme de carré est bordé de bleu et de vert aux couleurs du ciel et de la vie !

 

Pourtant il n'est plus d'autre issue que la perspective ignoble du Golgotha avec ses croix d'infamie réservées aux esclaves !

 

Tout ne serait que désespoir si la lumière de la croix de Jésus ne nous était déjà manifestée !

 

« Ma vie nul ne la prend, mais c'est Moi qui la donne ! »

Jn 10, 18

DEUXIÈME STATION - Jésus est chargé de sa croix.

 

La croix traverse l'image déchirant le ciel et la terre !

 

Sous son poids Jésus courbe l'échine et la douleur est si profonde que les bras lui en tombent !

 

Mais son visage demeure tout de Paix !

 

« Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau et Moi je vous procurerai le repos ! »

Mt 11, 28.

 

 

TROISIÈME STATION - Jésus tombe pour la première fois.

 

La couleur sombre de la croix, nous en redit tout le poids !

 

Les forces de Jésus s'épuisent à la porter, et voilà Jésus en terre, au plus proche de nos misères au plus près de nos péchés !

 

Au premier regard tout semble comme rouler vers l'abîme ! Mais la croix de Jésus ne ressemble-t-elle pas comme à un piolet planté au creux de la montagne sur un chemin d'escarpement ? Et les yeux mi-clos de Jésus , bordés de lumière et nimbés de ciel bleu ne nous tournent-ils pas vers cette source intérieure d'où jaillira dans un instant notre relèvement avec Lui ?

 

« Jésus s'approcha, les toucha et leur dit « Relevez-vous et soyez sans crainte » »

Mt 17, 7

QUATRIÈME STATION Jésus rencontre sa Mère

 

La croix dressée en pleine terre élève nos regards vers Jésus et sa Mère !

 

Saisissante rencontre toute de silence, de silence d'Amour !

 

Ultime face à face dans la douleur de cœurs blessés, unis par la naissance et pour toujours tournés l'un vers l'autre comme en une création nouvelle !

 

Dans quelques heures à peine, mais combien pesantes, le soleil se voilera et les ténèbres recouvriront la terre !

 

Mais Marie couronnée d'étoiles, reflet éternel dans la nuit profonde de la lumière de Dieu, demeurera debout en signe d'espérance jusqu'aux premières lueurs de l'astre du matin !

 

« Je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi »

Lc 1, 28

CINQUIÈME STATION - Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

 

Ils sont au cœur du tableau, Simon de Cyrène et ses enfants  Ils sont en pieds tout en verdure, comme de jeunes plants pleins de promesses.

 

Ils sont là du plus petit au plus grand en succession de génération. Chacun est important, chacun est unique !

 

Les bras leur en tombent après les travaux des champs, mais leurs épaules demeurent vigoureuses.

 

Ils ne sont pas des héros, eux que l'on vient de réquisitionner ! Mais ils sont de ces gens ordinaires, porteurs du Royaume au plus simple d'eux-mêmes et dans la fragilité de leur condition.

 

Jésus n'est pas au dessus de la mêlée, il est toujours devant, ouvrant le chemin à la croisée des routes, en accueil de toute pauvreté.

 

« Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples,

car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos »

Mt 11, 29

SIXIÈME STATION - Véronique essuie le visage de Jésus

 

Le poids de la croix fait vaciller Jésus, mais le regard reste droit et porte loin devant!

 

Mais qui Jésus regarde-t-il ainsi, les yeux grands ouverts et quelque peu hagards ?

 

Véronique nous le révèle par son geste de tendresse, et par son visage quant à elle, tourné vers celui qui n'en peut plus !

 

Le linge doucement approché, avec précaution a pris soin des plaies, et voilà qu'il reçoit en son tissage, comme en un miroir, les reflets de la présence du Tout Autre!

 

Et déjà se tressent au travers des 12 entrelacements de la couronne,

les signes de notre humanité transfigurée !

 

« Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu »

Mt 5,8

SEPTIÈME STATION - Jésus tombe pour la seconde fois

 

La croix écrase de plus en plus et jette Jésus à nouveau à terre, dans les anfractuosités de la route, dans les turpitudes du cœur de l'homme.

 

Mais la croix du supplice et la croix de lumière gardent même orient, tournées toutes deux vers en haut !

 

Dans un instant, au bleu du ciel de Golgotha l'une et l'autre s'épouseront !

 

Mais Toi Seigneur ne sois pas loin ô ma force, viens vite à mon aide !

Ps 21, 20

HUITIÈME STATION Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

 

Elles sont là debout ces femmes de Jérusalem femmes de partout, femmes de toujours ! Elles sont là plus jeunes ou plus âgées, en bonheur d'enfantement ou en promesse d'avenir Leurs visages sont tout chiffonnés, à la mesure de leurs cœurs brisés ! Désemparées par leur chagrin, elles titubent l'une sur l'autre et ont peine à faire face.

 

Leur espoir de lumière est comme inaccessible au ciel, et la croix ne vient-elle pas enfermer leur vie pour toujours ? ...à moins qu'elle ne les emporte avec celui qui les conduit !

 

« Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,

car tu es avec moi ton bâton me guide et me rassure ! »

Ps 22, 4

NEUVIÈME STATION - Jésus tombe pour la 3ème fois sous le poids de la croix

 

La profondeur vertigineuse de la mort est là ! Insidieusement la croix continue de broyer ! Mais dans ce moment quelle clarté et quel élan !

 

La croix ne touche plus terre, et le ciel est comme enterré ! Entre ciel et terre sens dessus dessous, Jésus seul, unique lien du ciel et de la terre venu inscrire le ciel au plus profond de la terre pour ouvrir la terre au plus haut du ciel !

 

« Le plus grand parmi vous sera votre serviteur

Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé »

Mt 23,11

 

 

DIXIÈME STATION Jésus est dépouillé de ses vêtements

 

Tunique sans couture toute de beauté royale livrée sans merci aux sorts des tripots.

 

Jésus sans plus d'allure humaine et sans parure, jeté au rang des malfaiteurs !

 

« Heureux les pauvres de cœur,

le Royaume des cieux est à eux »

Mt 5, 3

ONZIÈME STATION - Jésus est cloué à la croix

 

Le corps n'est plus que sang, et le voilà désormais fixé à la croix ! Tout devient ténèbres comme au jour du péché d'Adam !

 

Abandonné de tous Jésus demeure, comme au milieu de tous il a toujours été, en présence d'Amour, en offrande de vie, en soif de communion !

 

« Père pardonne-leur,

 

ils ne savent pas ce qu'ils font ! »

Lc 23, 34.

DOUZIÈME STATION - Jésus meurt sur la croix

 

La croix déchire le ciel. Avec Jésus tout bascule dans la mort ! Mais de son cœur transpercé, jaillissent des fleuves d'eau vive !

 

« Jésus poussant de nouveau un grand cri

rendit l'esprit ! »

Mt 27, 50

TREIZIÈME STATION - Jésus est descendu de la croix  et remis à sa Mère

 

Les bras de Marie se font les bras du monde pour recueillir le fruit de son sein : le Seigneur de Gloire !

 

Comme au soir de Bethléem, son regard de tendresse et de compassion s'efface en côté. Pour mieux nous donner d'accueillir avec elle celui qui nous rejoint en toute nuit !

 

« Marie cependant retenait tous ces événements

et les méditait dans son cœur ! »

Lc 2, 19

QUATORZIÈME STATION - Jésus est mis au tombeau

 

Tout n'est plus que silence, jusque dans l'absence ! Comme en nos caveaux de famille, ici et là des noms sont inscrits pour les garder de l'oubli !

 

Entre le ciel d'un côté et la terre de l'autre au cœur de ce qui les différencie et en définitive les unit, le Nom qui est au dessus de tout Nom !

 

Tout en tous, enchâssé en une couronne aux 12 reflets d'arc en ciel dont les éclats rayonnent déjà aux quatre coins de l'univers !

 

« Attends le Seigneur, Israël, maintenant et à jamais ! »

Ps 130, 3