Dimanche 03 Octobre 2021

27ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B / couleur : vert

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de l'Assomption

(pas de messe anticipée la veille à 18h30)


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

1. Pour que l’homme soit un fils à son image, Dieu l’a travaillé au souffle de l’Esprit

  Lorsque nous n’avions ni forme, ni visage,

  Son amour nous voyait libres comme lui, Son amour nous voyait libres comme lui.

 

3. Quand ce fut le jour et l’heure favorable, Dieu nous a donné Jésus le bien-aimé

   L’arbre de la croix indique le passage

   Vers un monde où toute chose est consacrée, Vers un monde où toute chose est consacrée.

 

4. Qui prendra la route vers ces grands espaces ? Qui prendra Jésus pour Maître et pour Ami ?

   L’humble serviteur a la plus belle place

   Servir Dieu rend l’homme libre comme lui. Servir Dieu rend l’homme libre comme lui

 

KYRIE

Je confesse à Dieu…

 

Kyrie eleison, Eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

Christe eleison, Eleison, Christe eleison, Christe eleison.

Kyrie eleison, Eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

 

Gloria

Gloire à Dieu, Gloire à Dieu au plus haut des cieux.

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ; Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ; Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

 

PREMIÈRE LECTURE

« Tous deux ne feront plus qu’un » (Gn 2, 18-24)

 Lecture du livre de la Genèse

 

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul.

Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. »

    Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela

toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel,

et il les amena vers l’homme

pour voir quels noms il leur donnerait.

C’étaient des êtres vivants,

et l’homme donna un nom à chacun.

    L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux,

aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs.

Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde.

    Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux,

et l’homme s’endormit.

Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes,

puis il referma la chair à sa place.

    Avec la côte qu’il avait prise à l’homme,

il façonna une femme

et il l’amena vers l’homme.

L’homme dit alors :

« Cette fois-ci, voilà l’os de mes os

et la chair de ma chair !

On l’appellera femme – Ishsha –,

elle qui fut tirée de l’homme – Ish. »

    À cause de cela,

l’homme quittera son père et sa mère,

il s’attachera à sa femme,

et tous deux ne feront plus qu’un.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

(Ps 127 (128), 1-2, 3, 4-6)

R/ Que le Seigneur nous bénisse tous les jours de notre vie !

 

Heureux qui craint le Seigneur

et marche selon ses voies !

Tu te nourriras du travail de tes mains :

Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !

 

Ta femme sera dans ta maison

comme une vigne généreuse,

et tes fils, autour de la table,

comme des plants d’olivier.

 

Voilà comment sera béni l’homme qui craint le Seigneur.

De Sion, que le Seigneur te bénisse !

Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie,

et tu verras les fils de tes fils. Paix sur Israël.

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés doivent tous avoir même origine » (He 2, 9-11)

Lecture de la lettre aux Hébreux

 

Frères,

    Jésus, qui a été abaissé un peu au-dessous des anges,

nous le voyons couronné de gloire et d’honneur

à cause de sa Passion et de sa mort.

Si donc il a fait l’expérience de la mort,

c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous.

    Celui pour qui et par qui tout existe

voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire ;

c’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, par des souffrances,

celui qui est à l’origine de leur salut.

    Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés

doivent tous avoir même origine ;

pour cette raison,

Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères,

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » (Mc 10, 2-16)

Alléluia. Alléluia.

Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous ;

en nous, son amour atteint la perfection.

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

 

En ce temps-là,

    des pharisiens abordèrent Jésus

et, pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient :

« Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »

    Jésus leur répondit :

« Que vous a prescrit Moïse ? »

    Ils lui dirent :

« Moïse a permis de renvoyer sa femme

à condition d’établir un acte de répudiation. »

    Jésus répliqua :

« C’est en raison de la dureté de vos cœurs

qu’il a formulé pour vous cette règle.

    Mais, au commencement de la création,

Dieu les fit homme et femme.

    À cause de cela,

l’homme quittera son père et sa mère,

    il s’attachera à sa femme,

et tous deux deviendront une seule chair.

Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

    Donc, ce que Dieu a uni,

que l’homme ne le sépare pas ! »

    De retour à la maison,

les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question.

    Il leur déclara :

« Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre

devient adultère envers elle.

    Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre,

elle devient adultère. »

    Des gens présentaient à Jésus des enfants

pour qu’il pose la main sur eux ;

mais les disciples les écartèrent vivement.

    Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit :

« Laissez les enfants venir à moi,

ne les empêchez pas,

car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.

    Amen, je vous le dis :

celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu

à la manière d’un enfant

n’y entrera pas. »

    Il les embrassait

et les bénissait en leur imposant les mains.

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMÉLIE

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;

qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,

à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen.

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ

le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R / Dieu de tendresse, souviens-toi de nous !

 

1/ Souviens-toi Seigneur de ton Eglise. Qu’elle soit véritablement une famille ou chacun puisse se sentir accueilli et accompagné, quels que soient ses chemins et ses errances… Accueille et soutiens tous les paroissiens rassemblés au Congrès Mission à Orléans et ailleurs… Que ton esprit les conduise et nous conduise sur les chemins nouveaux que tu nous proposes.

  Seigneur, nous te prions.

 

2/ Souviens-toi Seigneur de la grande famille humaine trop souvent entraînée dans des conflits et des divisions. Nous te confions en particulier les habitants des pays toujours meurtris par la guerre… et toutes les personnes déplacées, les migrants.

   Seigneur, nous te prions.

 

3/ Souviens-toi, Seigneur, de tous ceux qui, découvrant l’amour mutuel, veulent s’engager en couple dans l’aventure de la vie. Que dure, au fil des jours, leur confiance réciproque et que, malgré les difficultés, grandisse cet amour qui les unit…

   Seigneur, nous te prions.

 

4/ Souviens-toi Seigneur, des familles et des couples qui souffrent à cause de tensions ou de ruptures ; ceux qui traversent la maladie et le deuil, en particulier dans notre paroisse. Qu’ils trouvent la force et l’aide nécessaire pour aller de l’avant…

   Seigneur, nous te prions.

 

OFFERTOIRE

 Instrumental

 

Sanctus

Saint, saint, saint le Seigneur, Dieu de l’univers !

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire, hosanna au plus haut des cieux !

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, hosanna au plus haut des cieux !

 

Anamnèse

Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi qui es vivant,

Notre sauveur et notre Dieu, viens Seigneur Jésus !

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, misere nobis

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, misere nobis

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona nobis pacem

 

chant de communion

1. Notre Dieu s'est fait homme pour que l'homme soit Dieu,

  Mystère inépuisable, fontaine du salut.

  Quand Dieu dresse la table, Il convie ses amis,

  Pour que sa vie divine soit aussi notre vie !

 

2. Le Seigneur nous convoque par le feu de l'Esprit

   Au banquet de ses noces célébrées dans la joie.

   Nous sommes son Eglise, l'épouse qu'il choisit,

   Pour vivre son alliance et partager sa vie.

 

4. Il frappe à notre porte le Seigneur Tout-Puissant

   Il attend humble et pauvre, mendiant de notre amour

   Dénué d'arrogance, sous l'aspect de ce pain

   Il se donne en offrande pour demeurer en nous

 

5. Que nos cœurs reconnaissent, en ce pain et ce vin,

   L'unique nécessaire qui surpasse tout bien.

   Ce que nos yeux contemplent, sans beauté ni éclat,

   C'est l'amour qui s'abaisse et nous élève à Lui

 

chant d'envoi

Rendons gloire à notre Dieu, Lui qui fit des merveilles !

Il est présent au milieu de nous, Maintenant et à jamais !

 

1. Louons notre Seigneur, Car grande est sa puissance,

  Lui qui nous a créés, Nous a donné la vie.

 

2. Invoquons notre Dieu, Demandons-lui sa grâce ;

   Il est notre Sauveur, Notre libérateur.