Dimanche 04 Avril 2021

Jour de Pâques – Année B / couleur : blanc

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de la Médaille

 

 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

1. Au matin, la pierre est roulée,
    Sur la terre un jour nouveau s´est levé.
    Qui cherchez-vous parmi les morts ?
    Regardez, levez les yeux et croyez !

R. Christ est ressuscité !
     Alléluia, Dieu l´a glorifié.
     Christ est ressuscité !
     Alléluia, Il nous a sauvés !

2. Nos yeux ont vu et reconnu
    Jésus Christ, notre Seigneur bien-aimé.
    En lui l´amour a triomphé,
    Car le Père à jamais l´a exalté.

3. Terre et cieux exultent de joie
     L´univers chante et acclame son Roi.
    Sa mort a détruit notre mort
    Jour de joie, jour de fête ! Alléluia !

Gloria

Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,

Nous te glorifions, nous te rendons grâce, Pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;

Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit

Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

PREMIÈRE LECTURE

« Nous avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts » (Ac 10, 34a.37-43)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
quand Pierre arriva à Césarée
chez un centurion de l’armée romaine,
il prit la parole et dit :
« Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs,
depuis les commencements en Galilée,
après le baptême proclamé par Jean :
Jésus de Nazareth,
Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance.
Là où il passait, il faisait le bien
et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable,
car Dieu était avec lui.
Et nous, nous sommes témoins
de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.
Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice,
Dieu l’a ressuscité le troisième jour.
Il lui a donné de se manifester,
non pas à tout le peuple,
mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance,
à nous qui avons mangé et bu avec lui
après sa résurrection d’entre les morts.
Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner
que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.
C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage :
Quiconque croit en lui
reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »

– Parole du Seigneur.


PSAUME

117 (118)

R/ Voici le jour que fit le Seigneur,
qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !
 (117, 24)

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur.

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.


DEUXIÈME LECTURE

« Recherchez les réalités d’en haut, là où est le Christ » (Col 3, 1-4)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Colossiens

Frères,
si vous êtes ressuscités avec le Christ,
recherchez les réalités d’en haut :
c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
Pensez aux réalités d’en haut,
non à celles de la terre.

En effet, vous êtes passés par la mort,
et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.
Quand paraîtra le Christ, votre vie,
alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire.

– Parole du Seigneur.

 

On peut aussi choisir le texte suivant.

DEUXIÈME LECTURE

« Purifiez-vous des vieux ferments, et vous serez une Pâque nouvelle » (1 Co 5, 6b-8)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
ne savez-vous
pas qu’un peu de levain suffit
pour que fermente toute la pâte ?
Purifiez-vous
donc des vieux ferments,
et vous serez une pâte nouvelle,
vous qui êtes le pain de la Pâque,
celui qui n’a pas fermenté.
Car notre agneau pascal a été immolé :
c’est le Christ.

Ainsi, célébrons la Fête,
non pas avec de vieux ferments,
non pas avec ceux de la perversité et du vice,
mais avec du pain non fermenté,
celui de la droiture et de la vérité.

– Parole du Seigneur.


SÉQUENCE

()

À la Victime pascale,
chrétiens, offrez le sacrifice de louange.

L'Agneau a racheté les brebis ;
le Christ innocent a réconcilié
l'homme pécheur avec le Père.

La mort et la vie s'affrontèrent
en un duel prodigieux.
Le Maître de la vie mourut ; vivant, il règne.

« Dis-nous, Marie Madeleine,
qu'as-tu vu en chemin ? »

« J'ai vu le sépulcre du Christ vivant,
j'ai vu la gloire du Réssuscité.

J'ai vu les anges ses témoins,
le suaire et les vêtements.

Le Christ, mon espérance, est réssuscité !
Il vous précédera en Galilée. »

Nous le savons : le Christ
est vraiment ressuscité des morts.

Roi victorieux,
prends-nous tous en pitié !
Amen.


ÉVANGILE

« Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts » (Jn 20, 1-9)

Alléluia. Alléluia.
Notre Pâque immolée, c’est le Christ !
Célébrons la Fête dans le Seigneur !
Alléluia. (cf. 1 Co 5, 7b-8a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre
et l’autre disciple,
celui que Jésus aimait,
et elle leur dit :
« On a enlevé le Seigneur de son tombeau,
et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple
pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau ;
il aperçoit les linges, posés à plat,
ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
non pas posé avec les linges,
mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
que, selon l’Écriture,
il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

– Acclamons la Parole de Dieu.

 

Au lieu de cet Évangile, on peut lire celui qui a été lu à la Veillée pascale.
Pour la messe du soir de Pâques, on peut aussi lire l’Évangile de Luc 24,13-35 ci-dessous.

ÉVANGILE

« Reste avec nous car le soir approche » (Lc 24, 13-35)

Alléluia. Alléluia.
Notre Pâque immolée, c’est le Christ !
Célébrons la Fête dans le Seigneur !
Alléluia.  (cf. 1 Co 5, 7b-8a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine),
deux disciples faisaient route
vers un village appelé Emmaüs,
à deux heures de marche de Jérusalem,
et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.

Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient,
Jésus lui-même s’approcha,
et il marchait avec eux.
Mais leurs yeux étaient empéchés de le reconnaître.
Jésus leur dit :
« De quoi discutez-vous en marchant ? »
Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.
L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit :
« Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem
qui ignore les événements de ces jours-ci. »
Il leur dit :
« Quels événements ? »
Ils lui répondirent :
« Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth,
cet homme qui était un prophète
puissant par ses actes et ses paroles
devant Dieu et devant tout le peuple :
comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré,
ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.
Mais avec tout cela,
voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.
À vrai dire, des femmes de notre groupe
nous ont remplis de stupeur.
Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,
elles n’ont pas trouvé son corps ;
elles sont venues nous dire
qu’elles avaient même eu une vision :
des anges, qui disaient qu’il est vivant.
Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau,
et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ;
mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
Il leur dit alors :
« Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire
tout ce que les prophètes ont dit !
Ne fallait-il pas que le Christ
souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »
Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes,
il leur interpréta, dans toute l’Écriture,
ce qui le concernait.

Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient,
Jésus fit semblant d’aller plus loin.
Mais ils s’efforcèrent de le retenir :
« Reste avec nous,
car le soir approche et déjà le jour baisse. »
Il entra donc pour rester avec eux.

Quand il fut à table avec eux,
ayant pris le pain,
il prononça la bénédiction
et, l’ayant rompu,
il le leur donna.
Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent,
mais il disparut à leurs regards.
Ils se dirent l’un à l’autre :
« Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous,
tandis qu’il nous parlait sur la route
et nous ouvrait les Écritures ? »
À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.
Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons,
qui leur dirent :
« Le Seigneur est réellement ressuscité :
il est apparu à Simon-Pierre. »
À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route,
et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux
à la fraction du pain.

– Acclamons la Parole de Dieu. 


HOMÉLIE

Profession de foi baptismale

Frères bien-aimés, par le mystère pascal,

nous avons été mis au tombeau avec le Christ dans le baptême,

afin qu'avec lui nous vivions d'une vie nouvelle.

C'est pourquoi, nous renouvelons notre profession de foi au Dieu Vivant et Vrai et à son Fils, Jésus Christ, dans la sainte Église catholique. Ainsi donc :


Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejetez-vous le péché ?

Oui, je le rejette.

Pour échapper au pouvoir du péché, rejetez-vous ce qui conduit au mal ?

Oui, je le rejette.

Pour suivre Jésus Christ, rejetez-vous Satan qui est l'auteur du péché

Oui, je le rejette.


Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ?

J'y crois.

Croyez-vous en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur,

qui est né de la Vierge Marie, a souffert la Passion,

a été enseveli, est ressuscité d'entre les morts,

et qui est assis à la droite du Père ?

J'y crois.

Croyez-vous en l'Esprit Saint, à la sainte Église catholique,

à la communion des saints, au pardon des péchés,

à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?

J'y crois.


Que Dieu tout-puissant, Père de notre Seigneur Jésus Christ,

qui nous a fait renaître par l'eau et l'Esprit Saint,

et qui nous a accordé le pardon de tout péché,

nous garde encore par sa grâce dans le Christ Jésus,

notre Seigneur, pour la vie éternelle. Amen.


BAPTÊME

Bénédiction de l'eau

Remise du vêtement blanc

Remise de la lumière


R/ Tu es devenue enfant de Dieu et frère/sœur de Jésus, alléluia !

     Aujourd'hui l'esprit repose en toi et chante alléluia !


rite d'aspersion


J'ai vu des fleuves d’eau vive, Alléluia, Alléluia !

Jaillir du côté du temple Alleluia, Alleluia !

 

J’ai vu la source du temple Alléluia, Alléluia !

grandir en un fleuve immense Alléluia, Alléluia !

 

Tous ceux que lave l’eau vive Alléluia, Alléluia !

Acclament et chantent ta gloire Alléluia, Alléluia !

 

Ton coeur, Jésus est la source Alléluia, Alléluia !

d’où coule l’eau de la grâce Alléluia, Alléluia !


Prière universelle

R/ Ô Christ ressuscité exauce-nous !

OFFERTOIRE

 Instrumental


Sanctus

Saint le Seigneur, Alléluia , Saint le Seigneur, Alléluia,

Saint le Seigneur, Alléluia , Saint ! Saint ! Saint !

 

1. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.


2. Bénis soit celui qui vient au nom du Seigneur.


Anamnèse

Proclamons le mystère de la foi...


Le Christ était mort ! Alléluia !

Le Christ est vivant ! Alléluia !

Le Christ est présent, le Christ reviendra,

Alléluia ! Alléluia !


Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agneau de Dieu, envoyé par le Père,

Tu nous sauves du péché,

Prends pitié de nous, Seigneur,

Prends pitié de nous, Seigneur.


Agneau de Dieu, emportant notre mort,

Tu nous donnes ta vie,

Prends pitié de nous, Seigneur,

Prends pitié de nous, Seigneur.


Agneau de Dieu, dans l’Amour de l’Esprit,

Tu apaises notre cœur,

Donne-nous la paix, Seigneur,

Donne-nous la paix, Seigneur.


chant de communion

Venez ! Approchons-nous de la table du Christ, 
Il nous livre son corps et son sang, 
Il se fait nourriture, Pain de Vie éternelle, 
Nous fait boire à la coupe des Noces de l'Agneau !

1. La Sagesse de Dieu a préparé son vin, 
    Elle a dressé la table, elle invite les saints : 
    " Venez boire à la coupe ! Venez manger le pain ! 
    Soyez la joie de Dieu, accourez au festin ! "

2. Par le pain et le vin reçus en communion, 
    Voici le sacrifice qui nous rend à la Vie. 
    Le sang de l'Alliance jaillit du coeur de Dieu, 
    Quand le Verbe fait chair s'offre à nous sur la Croix.

3. Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien, 
    Sur des prés d'herbe fraîche, Il nous fait reposer. 
    Il restaure notre âme, Il nous garde du mal, 
    Quand Il dresse pour nous la Table du Salut.

chant d'envoi

Il est temps de quitter vos tombeaux

De sortir du sommeil de la nuit, 

D'aller vers la lumière acclamer 

Le Dieu trois fois Saint ! (bis)


1. Vainqueur de la nuit, Christ ressuscité, 

    Tu dévoiles la face du Père. 

    Tu es la lumière, tu es notre joie. 

    Sois béni, ô Dieu qui nous libères !


2. Unis à ton corps, Christ ressuscité, 

    Tu nous mènes à la gloire éternelle. 

    Tu présentes au Père ceux qu'il t'a confiés. 

    Sois loué, reçois notre prière !