Dimanche 05 Septembre 2021

23ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B / couleur : vert

 

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre-Dame de l'Assomption

(pas de messe anticipée la veille)

 


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !

Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour.

Jubilez, criez de joie pour Dieu, notre Dieu.

 

1. Louez le Dieu de lumière. Il nous arrache aux ténèbres.

  Devenez en sa clarté des enfants de la lumière.

 

2. Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs au Dieu de miséricorde.

   Laissez-vous réconcilier, laissez-vous transfigurer.

 

3. Notre Dieu est tout Amour, toute paix, toute tendresse.

   Demeurez en son Amour Il vous comblera de Lui.

 

KYRIE

Délivre-nous, Seigneur, de toutes nos surdités et de tout ce qui nous enferme sur nous-mêmes.

Kyrie, Kyrie eleison, Kyrie eleison, eleison

 

Délivre-nous, Seigneur, de nos aveuglements et de nos fermetures aux autres.

Christe eleison, Christe eleison

 

Délivre-nous, Seigneur, de tout ce qui nous empêche de nous convertir.

Kyrie, Kyrie eleison, Kyrie eleison, eleison

 

Gloria

Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire.

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ; Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen

 

 

PREMIÈRE LECTURE

« Alors s’ouvriront les oreilles des sourds et la bouche du muet criera de joie » (Is 35, 4-7a)

Lecture du livre du prophète Isaïe

 

Dites aux gens qui s’affolent :

« Soyez forts, ne craignez pas.

Voici votre Dieu :

c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu.

Il vient lui-même et va vous sauver. »

    Alors se dessilleront les yeux des aveugles,

et s’ouvriront les oreilles des sourds.

    Alors le boiteux bondira comme un cerf,

et la bouche du muet criera de joie ; 

car l’eau jaillira dans le désert,

des torrents dans le pays aride.

    La terre brûlante se changera en lac,

la région de la soif, en eaux jaillissantes.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

Ps 145 (146)

R/ Je veux louer le Seigneur, tant que je vis.

 

Le Seigneur garde à jamais sa fidélité,

il fait justice aux opprimés ;

aux affamés, il donne le pain ;

le Seigneur délie les enchaînés.

 

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,

le Seigneur redresse les accablés,

le Seigneur aime les justes,

le Seigneur protège l’étranger.

 

Il soutient la veuve et l’orphelin,

il égare les pas du méchant.

D’âge en âge, le Seigneur régnera :

ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres pour en faire des héritiers du Royaume ? » (Jc 2, 1-5)

Lecture de la lettre de saint Jacques

 

Mes frères, 

dans votre foi en Jésus Christ, notre Seigneur de gloire, 

n’ayez aucune partialité envers les personnes. 

    Imaginons que, dans votre assemblée, arrivent en même temps

un homme au vêtement rutilant, portant une bague en or, 

et un pauvre au vêtement sale. 

    Vous tournez vos regards vers celui qui porte le vêtement rutilant 

et vous lui dites : 

« Assieds-toi ici, en bonne place » ; 

et vous dites au pauvre : 

« Toi, reste là debout », 

ou bien : 

« Assieds-toi au bas de mon marchepied. » 

    Cela, n’est-ce pas faire des différences entre vous, 

et juger selon de faux critères ? 

    Écoutez donc, mes frères bien-aimés ! 

Dieu, lui, n’a-t-il pas choisi 

ceux qui sont pauvres aux yeux du monde 

pour en faire des riches dans la foi, 

et des héritiers du Royaume 

promis par lui à ceux qui l’auront aimé ?

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

« Il fait entendre les sourds et parler les muets » (Mc 7, 31-37)

Alléluia. Alléluia.

Jésus proclamait l’Évangile du Royaume

et guérissait toute maladie dans le peuple.

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

 

En ce temps-là,

    Jésus quitta le territoire de Tyr ; 

passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée 

et alla en plein territoire de la Décapole. 

    Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, 

et supplient Jésus de poser la main sur lui. 

    Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, 

lui mit les doigts dans les oreilles, 

et, avec sa salive, lui toucha la langue. 

    Puis, les yeux levés au ciel, 

il soupira et lui dit : 

« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » 

    Ses oreilles s’ouvrirent ; 

sa langue se délia, 

et il parlait correctement. 

    Alors Jésus leur ordonna 

de n’en rien dire à personne ; 

mais plus il leur donnait cet ordre, 

plus ceux-ci le proclamaient. 

    Extrêmement frappés, ils disaient : 

« Il a bien fait toutes choses : 

il fait entendre les sourds et parler les muets. »

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMÉLIE

L’événement que l’Évangile nous rapporte se passe en territoire païen, en dehors d’Israël, dans la Décapole. On lui amène un sourd-muet, c’est-à-dire un homme que sa surdité empêche de communiquer réellement. Cet homme est un païen, sourd à l’écoute de la révélation du Dieu d’Israël et donc incapable d’y répondre.

 

Mais pour lui aussi, comme pour tout être humain, il y a une promesse de salut de la part de Dieu, par la bouche du prophète Isaïe « Soyez forts, ne craignez pas…Voici votre Dieu, c’est Lui qui vient vous sauver. Alors se dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie »

 

Une telle promesse s’accomplit dans la guérison de cet homme sourd-muet. Et voilà que l’homme est guéri, ouvert, on dirait volontiers ‘débloqué, décoincé’. Voilà qu’il parle correctement, lui qui par sa surdité n’a jamais rien appris, n’a jamais même soupçonné que les mots existaient, que la juxtaposition intelligente des sons pouvait être un moyen de communication. Le voilà il parle !

 

Jésus guérit un sourd-muet. Nous aussi, nous sommes souvent sourds à l’appel de Dieu. Il y a tellement de choses que nous ne voulons pas entendre, tellement d’appels de Dieu dans nos vies que nous repoussons ! Nous sommes tous, d’une certaine façon, sourds et muets ; nous sommes tous repliés sur nous-mêmes, submergés par une foule de (faux ?) problèmes, enchaînés par notre orgueil et notre égoïsme.

 

Au cours de l’angélus du 9 septembre 2012, le Pape Benoît XVI a dit : « Nous savons tous que la fermeture de l’homme, son isolement, ne dépend pas seulement des organes des sens. Il y a une fermeture intérieure qui concerne le noyau profond de la personne, celui que la Bible appelle le « cœur ». C’est lui que Jésus est venu « ouvrir », libérer, pour nous rendre capables de vivre pleinement la relation avec Dieu et avec les autres. »

 

Seigneur, viens nous sauver, viens nous libérer, et fais-nous le désirer vraiment !

 

Homélie du Frère Joseph, dominicain et vicaire de la paroisse Notre Dame des Varennes.

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;

qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,

à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen.

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ

le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R/ Notre Père et notre Dieu, nous te prions.

 

1/ En ces temps troublés, donne, Seigneur, à tous les responsables politiques, économiques, enseignants, religieux de faire voir, à ceux dont ils ont la charge, des chemins d'espérance.

Seigneur, nous te prions.

 

2/ Dans un monde qui sent la poudre et la violence, suscite, Seigneur des hommes et des femmes de bonne volonté, ardents à construire une paix durable fondée sur le respect de chaque vie.

Seigneur, nous te prions.

 

3/ En cette période de crise sanitaire, qui sévit encore chez nous et dans le monde, nous te prions pour tous les soignants qui se laissent toucher par la souffrance de leurs malades. Donne leur la force de continuer à prendre soin de leurs frères et sœurs.

Seigneur, nous te prions.

 

4/ En cette période de rentrée, beaucoup vivent l’inquiétude de la reprise ; d’autres vivent l’angoisse de n’avoir rien à reprendre. Notre communauté paroissiale reprend également « ses habitudes » : permets que nous osions innover pour vivre une relation toujours plus fraternelle et une présence évangélique dans la cité.

Pour notre communauté, pour notre ville, Seigneur, nous te prions.

 

OFFERTOIRE

 Instrumental

 

Sanctus

Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur, Dieu de l’univers (bis)

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.

Hosanna, au plus haut des cieux Hosanna, au plus haut des cieux

Béni soit celui, qui vient au nom du Seigneur.

Hosanna, au plus haut des cieux Hosanna, au plus haut des cieux

Hosanna (au plus haut des cieux), Hosanna (au plus haut des cieux), Hosanna.

 

Anamnèse

Proclamons le mystère de la foi...

Gloire à Toi qui étais mort, Gloire à Toi qui es vivant, Notre sauveur et notre Dieu,

Viens Seigneur Jésus, viens Seigneur Jésus, viens Seigneur Jésus.

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, donne-nous la paix.

 

chant de communion

Levons les yeux, voici la vraie Lumière, Voici le Christ qui nous donne la Paix !

Ouvrons nos cœurs à sa Miséricorde, Notre Sauveur est au milieu de nous !

 

1. Jésus-Christ, le Fils de Dieu fait homme, Vient demeurer au milieu de son peuple !

   Regardez ! Voici l’Emmanuel ! Dieu avec nous, venu dans notre chair !

 

2. Il est Dieu, Il est notre Lumière, rayon jailli du Coeur très saint du Père !

   Sa clarté embrase l’univers, Il est la Vie illuminant la nuit !

 

3. C’est par Lui que fut créé le monde pour l’habiter, l’habiller de sa Gloire !

   Par son Nom, Dieu se révèle à nous, accueillons-Le, Il vient parmi les siens !

 

4. Viens Jésus ! Entre dans ton saint Temple ! Nourris nos cœurs, donne-nous ta Parole !

   Nous voici tes enfants rassemblés, parle Seigneur et nous écouterons !

 

5. Entendons l’appel de la Sagesse, L’Époux très Saint nous invite à ses Noces !

   « Venez tous au banquet de l’Agneau, mangez ce pain et buvez de ce vin » !

 

chant d'envoi

Peuple de lumière baptisé pour témoigner,

Peuple d'évangile appelé pour annoncer

Les merveilles de Dieu pour tous les vivants

 

Vous êtes l'évangile pour vos frères,

Si vous suivez mon exemple

Pour demeurer dans la charité

Bonne nouvelle pour la terre !