Dimanche 22 Novembre 2020

Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers – Année A / couleur : blanc

 

 

DÉROULÉ DE LA MESSE

sources :

Chants : Le jour du Seigneur du 22/11/2020

Proposition de liturgie à la maison : hozana.org

Prière Universelle : Paroisse ND des Varennes

 

On commence par un signe de croix.

 

Le Conducteur peut aussi dire quelques mots pour introduire ce temps de liturgie : 

«  Nous sommes réunis pour célébrer ensemble le jour du Seigneur, célébrer ensemble Sa Résurrection et sa royauté. Que les circonstances qui nous empêchent de nous réunir pour la messe n'entament pas notre confiance : le Christ est bien là au milieu de nous et nous vivons ce temps en communion avec toute l'Eglise de par le monde. En ce dernier dimanche de l'année liturgique, ouvrons nos cœurs, nos bouches pour louer le Seigneur et nos oreilles pour nous laisser enseigner par Sa Parole.»

Chant d'entrée

Gloire et louange à toi Seigneur, gloire à toi

Gloire et louange à toi, Roi des Rois.
Gloire et louange à toi Seigneur, gloire à toi
Gloire et louange à toi, Roi des Rois.

O Christ Fils aîné du Père
O Christ resplendissant de lumière
Sagesse éternelle, clarté dans nos ténèbres
O Christ, gloire à toi.

O Christ, Roi de l’univers
O Christ manifesté dans la chair
Apparu aux anges, proclamé aux nations
O Christ, gloire à toi.

O Christ, berger d’Israël,
O Christ, Fils de Dieu Emmanuel,
Enfant d’une vierge, salut de tous les hommes
O Christ, gloire à toi.

O Christ, Dieu nous t’adorons,
O Christ, Ô Christ, nos vies nous te les offrons
Tournés vers le Père, dans l’Esprit nous chantons
O Christ, gloire à toi.

Kyrie

« Pour nous préparer à accueillir la parole de Dieu et pour qu'elle nous guérisse, nous nous reconnaissons pécheurs :

Seigneur, accorde-nous Ton pardon. (Tous : Nous avons péché contre Toi.)

Montre-nous Ta miséricorde (Tous : Et nous serons sauvés.)

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu'Il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. »

 

Kyrie eleison kyrie eleison.
Kyrie eleison kyrie eleison.

Christe , Christe, Christe eleison.
Christe , Christe, Christe eleison.

Kyrie eleison kyrie eleison.
Kyrie eleison kyrie eleison.

Gloria

Chanter (ou réciter) le Gloria pour louer le Seigneur miséricordieux.

 

Gloire à Dieu, Gloire à Dieu au plus haut des cieux. (Bis)

 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons nous te bénissons, nous t’adorons,

Nous te glorifions, nous te rendons grâce,

Pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;

Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit

Dans la gloire de Dieu le Père. Amen

 

Oraison :

« Dieu éternel, tu as voulu fonder toutes choses en ton Fils bien-aimé, le Roi de l'univers ; fais que toute la création, libérée de la servitude, reconnaisse ta puissance et te glorifie sans fin. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur. »

 

PREMIÈRE LECTURE

« Toi, mon troupeau, voici que je vais juger entre brebis et brebis » (Ez 34, 11-12.15-17)

Lecture du livre du prophète Ézékiel

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis,
et je veillerai sur elles.
    Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau
quand elles sont dispersées,
ainsi je veillerai sur mes brebis,
et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées
un jour de nuages et de sombres nuées.
    C’est moi qui ferai paître mon troupeau,
et c’est moi qui le ferai reposer,
– oracle du Seigneur Dieu.
    La brebis perdue, je la chercherai ;
l’égarée, je la ramènerai.
Celle qui est blessée, je la panserai.
Celle qui est malade, je lui rendrai des forces.
Celle qui est grasse et vigoureuse,
je la garderai, je la ferai paître selon le droit.
    Et toi, mon troupeau
– ainsi parle le Seigneur Dieu –,
voici que je vais juger entre brebis et brebis,
entre les béliers et les boucs.

    – Parole du Seigneur.

 

PSAUME

Ps 22 (23)

R/ Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me manquer.

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

 

DEUXIÈME LECTURE

« Il remettra le pouvoir royal à Dieu le Père, et ainsi, Dieu sera tout en tous » (1 Co 15, 20-26.28)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
    le Christ est ressuscité d’entre les morts,
lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis.
    Car, la mort étant venue par un homme,
c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.
    En effet, de même que tous les hommes
meurent en Adam,
de même c’est dans le Christ
que tous recevront la vie,
    mais chacun à son rang :
en premier, le Christ,
et ensuite, lors du retour du Christ,
ceux qui lui appartiennent.
    Alors, tout sera achevé,
quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père,
après avoir anéanti, parmi les êtres célestes,
toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance.
    Car c’est lui qui doit régner
jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis.
    Et le dernier ennemi qui sera anéanti,
c’est la mort.
    Et, quand tout sera mis sous le pouvoir du Fils,
lui-même se mettra alors sous le pouvoir du Père
qui lui aura tout soumis,
et ainsi, Dieu sera tout en tous.

    – Parole du Seigneur.

 

ÉVANGILE

« Il siégera sur son trône de gloire et séparera les hommes les uns des autres » (Mt 25, 31-46)

Alléluia. Alléluia.
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni soit le Règne qui vient, celui de David notre père.
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire,
et tous les anges avec lui,
alors il siégera sur son trône de gloire.
    Toutes les nations seront rassemblées devant lui ;
il séparera les hommes les uns des autres,
comme le berger sépare les brebis des boucs :
    il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.

    Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite :
‘Venez, les bénis de mon Père,
recevez en héritage le Royaume
préparé pour vous depuis la fondation du monde.
    Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ;
j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ;
j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
    j’étais nu, et vous m’avez habillé ;
j’étais malade, et vous m’avez visité ;
j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !’
    Alors les justes lui répondront :
‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu...?
tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ?
tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
    tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ?
tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
    tu étais malade ou en prison...
Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’
    Et le Roi leur répondra :
‘Amen, je vous le dis :
chaque fois que vous l’avez fait
à l’un de ces plus petits de mes frères,
c’est à moi que vous l’avez fait.’  

    Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche :
‘Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits,
dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
    Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ;
j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
    j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ;
j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ;
j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’
    Alors ils répondront, eux aussi :
‘Seigneur, quand t’avons-nous vu
avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison,
sans nous mettre à ton service ?’
    Il leur répondra :
‘Amen, je vous le dis :
chaque fois que vous ne l’avez pas fait
à l’un de ces plus petits,
c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.’

    Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel,
et les justes, à la vie éternelle. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Pistes de méditations :

- "Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait." :

  > Le Seigneur, dès sa naissance dans la crèche, se fait petit pour nous. Aujourd'hui, il nous invite à réfléchir sur nos actes de charité. Quelle place occupe "ces plus petits de mes frères" dans ma vie ? Quel regard je porte sur mon prochain, sur le plus faible ? Quels objectifs je peux me fixer pour soigner ma charité fraternelle dans mes engagements et dans ma vie de tous les jours ?

 

- "Et toi, mon troupeau, voici que je vais juger entre brebis et brebis, entre les béliers et les boucs."

   > En ce dernier dimanche de l'année liturgique, prenons un temps de silence pour relire l'année passée. Cette année a été mouvementée par la crise sanitaire. Quelle a été la place de Dieu dans cette crise ? Quelle place j'ai donné à la prière, à la Miséricorde, à la charité et à l'Espérance ? Quels choix puis-je poser pour que le Christ soit le Roi dans ma vie et non toutes les choses matérielles de ce monde ?

 

Exhortation du Père Jean-Emmanuel Garreau :

https://www.youtube.com/watch?v=lmVBX9dIkR8&feature=youtu.be

 

Profession de foi

Affirmer notre foi : après s'être mis à l'écoute de la Parole de Dieu, dire ensemble le Credo, qui est l'expression de notre foi commune et une réponse de l'Homme à Dieu. 

 

S'associer à la vie de l'Eglise locale : si vous ne pouvez pas vous rassembler dans votre paroisse pour l'Eucharistie, cette liturgie n'est pourtant pas coupée de celle-ci. Chacun peut choisir pour la semaine un petit défi pour participer à la vie de la paroisse (appeler un paroissien, proposer son aide au curé pour la newsletter ou pour ouvrir l'église… vous pouvez aussi la soutenir avec la quête en ligne !)

 

Prendre un temps d'offrande : même si vous ne pouvez pas vivre la liturgie eucharistique, vous pouvez toujours vivre ce temps où on offre toute sa vie au Christ : Lui présenter vos temps difficiles, Lui offrir vos doutes, vos questions. Ici, il est possible de chanter ou d'écouter un chant méditatif, de prévoir une démarche (chacun peut déposer un objet, une bougie, un papier où écrire ce qu'on veut déposer...), de partager à haute voix des actions de grâces ou des choses qu'on veut offrir. En cette fin d'année liturgique, ce temps d'offertoire peut-être élargi à votre année entière !

 

 

 

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;

qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,

à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ

le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

Prière universelle

 1 / Jésus, Christ, roi doux et humble, persécuté et crucifié, nous te recommandons nos frères et sœurs persécutés et en prison, les malades, les victimes de la faim, de la guerre, de la violence des hommes ; sois leur réconfort dans la détresse... Ensemble nous te prions.

 

2/ Christ Jésus, roi en même temps que serviteur, nous te recommandons les hommes qui ne te connaissent pas encore, mais qui portent le souci du partage et de la solidarité dans notre monde, en particulier en ce temps de pandémie…

Ensemble nous te prions.

 

3/ Jésus, le Christ, notre frère et notre roi, nous te confions les personnels de santé et des services sociaux, qui t’accueillent dans la personne des malades et des plus pauvres….

Ensemble nous te prions.

 

4/ Christ Jésus, roi et berger de ton peuple, nous te prions pour nos communautés paroissiales, pour les petites Eglises domestiques que sont nos foyers. Guide-nous, donne-nous ton esprit pour que nous ayons à cœur célébrer ton nom dans la joie, malgré la distanciation qui nous est imposée…

Ensemble nous te prions. 

 

Sanctus

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus
Sanctus, sanctus Deus Sabaoth.

Sanctus, sanctus, sanctus Dominus
Sanctus, sanctus Deus Sabaoth.

Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis
Hosanna in excelsis

Hosanna in excelsis
Hosanna in excelsis

Benedictus qui venit in nomine Domini
Hosanna in excelsis
Hosanna in excelsis

Hosanna in excelsis
Hosanna in excelsis

Anamnèse

Gloire à Toi qui étais mort, Gloire à Toi qui es vivant,

Notre sauveur et notre Dieu, Viens Seigneur Jésus.

Notre Père

Réciter ensemble le Notre Père (c'est le sommet de ce temps, la parfaite prière enseignée par le Christ et le moment de communion à toute l'Église qui, dispersée par les circonstances, se trouve ainsi unie) :

 

« Unis dans l'Esprit et dans la communion de l'Église, nous osons prier comme le Seigneur Jésus lui-même nous l'a enseigné. »

 

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Partager un signe de Paix :

« Dans la charité qui nous unit les uns aux autres, fils et filles du même Père, renouvelés par la parole de Dieu, nous pouvons échanger un geste de paix, signe de la communion que nous recevons du Seigneur. »

Agnus dei

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde,

prends pitié de nous, prends pitié de nous.

 

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde,

prends pitié de nous, prends pitié de nous.

 

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde,

donne-nous la paix, donne-nous la paix.

chant de communion

Roi de clarté, Sainte Lumière Ô Christ, nous voulons t’adorer.

Ton Corps livré donne la vie à toute humanité.
Roi de clarté, Sainte Lumière Ô Christ, nous t’adorons.

Pain vivant descendu du Ciel pour donner la vie au monde,
Agneau véritable qui donnes ta vie pour le salut de l’humanité,
Christ présent dans le Tabernacle de la Miséricorde, dans le Sacrement de l’Autel. 

Oraison :

« Après avoir partagé ensemble cette liturgie, nous te supplions, Seigneur : nous mettons notre gloire à obéir au Christ, Roi de l'univers, fais que nous puissions vivre avec lui, éternellement, dans la demeure du Ciel. Lui qui règne avec toi pour les siècles des siècles. » 

 

Demander au Seigneur Sa bénédiction et finir avec un signe de croix :

« Que le Seigneur tout-puissant et miséricordieux nous bénisse et nous garde,

+ le Père, le Fils et le Saint-Esprit. »

chant d'envoi

Voici mon âme, Règne à jamais ;

Voici ma vie, Règne à jamais ;

Voici mon cœur, Règne à jamais ;

Ma liberté Règne à jamais ;

Gouverne-moi, Règne à jamais ;

Conduis mes pas, Règne à jamais ;

Le Christ victorieux, il règne à jamais !
Le Christ victorieux, il règne à jamais !

Sur mes pensées, règne à jamais ;

Mes affections Règne à jamais ;

Sur mes paroles, Règne à jamais ;

Sur mes actions, Règne à jamais ;

Sur mon travail, Règne à jamais ;

Sur mon repos, Règne à jamais.

Le Christ victorieux, il règne à jamais !
Le Christ victorieux, il règne à jamais !

Dans mes combats, Règne à jamais.

Et dans la paix, Règne à jamais.

Dans mes épreuves, Règne à jamais.

Et dans la joie, Règne à jamais.

Dans mes ténèbres, Règne à jamais.

Par ta lumière, Règne à jamais.

Le Christ victorieux,
Le Christ victorieux, il règne à jamais !

Toi qui nous aimes, Règne à jamais.

Toi qui nous sauves, Règne à jamais.

Toi qui pardonnes, Règne à jamais.

Toi qui guéris, Règne à jamais.

Toi le seul Saint, Règne à jamais.

Toi notre Roi, règne à jamais ; Règne à jamais.

Le Christ victorieux, il règne à jamais !
Le Christ victorieux, il règne à jamais !