Samedi 15 Août 2020

Assomption de la Vierge Marie – Année A / couleur : blanc

 

Messe à 10h00

 

en l'église St Paul (Tours - Sanitas)

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de l'Assomption (Saint Pierre des Corps)

 

 

DÉROULÉ DE LA MESSE

MESSE DU JOUR

PREMIÈRE LECTURE

« Une Femme, ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds » (Ap 11, 19a ; 12, 1-6a.10ab)

Lecture de l'Apocalypse de saint Jean

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit,
    et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire.

         Un grand signe apparut dans le ciel :
une Femme,
ayant le soleil pour manteau,
la lune sous les pieds,
et sur la tête une couronne de douze étoiles.
    Elle est enceinte, elle crie,
dans les douleurs et la torture d’un enfantement.
    Un autre signe apparut dans le ciel :
un grand dragon, rouge feu,
avec sept têtes et dix cornes,
et, sur chacune des sept têtes, un diadème.
    Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel,
les précipita sur la terre.
Le Dragon vint se poster devant la femme qui allait enfanter,
afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.
    Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle,
celui qui sera le berger de toutes les nations,
les conduisant avec un sceptre de fer.
L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône,
    et la Femme s’enfuit au désert,
où Dieu lui a préparé une place.
    Alors j’entendis dans le ciel une voix forte,
qui proclamait :
« Maintenant voici le salut,
la puissance et le règne de notre Dieu,
voici le pouvoir de son Christ ! »

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

Ps 44, (45)

R/ Debout, à la droite du Seigneur, se tient la reine, toute parée d’or.

Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ;
oublie ton peuple et la maison de ton père :
le roi sera séduit par ta beauté.

Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
Alors, les plus riches du peuple,
chargés de présents, quêteront ton sourire.

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
vêtue d’étoffes d’or ;
on la conduit, toute parée, vers le roi.

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
on les conduit parmi les chants de fête :
elles entrent au palais du roi.

DEUXIÈME LECTURE

« En premier, le Christ ; ensuite, ceux qui lui appartiennent » (1 Co 15, 20-27a)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères,
    le Christ est ressuscité d’entre les morts,
lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis.
    Car, la mort étant venue par un homme,
c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts.
    En effet, de même que tous les hommes
meurent en Adam,
de même c’est dans le Christ
que tous recevront la vie,
    mais chacun à son rang :
en premier, le Christ,
et ensuite, lors du retour du Christ,
ceux qui lui appartiennent.
    Alors, tout sera achevé,
quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père,
après avoir anéanti, parmi les êtres célestes,
toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance.
    Car c’est lui qui doit régner
jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis.
    Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort,
    car il a tout mis sous ses pieds.

    – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Le Puissant fit pour moi des merveilles : il élève les humbles » (Lc 1, 39-56)

Alléluia. Alléluia. Aujourd’hui s’est ouverte la porte du paradis : Marie est entrée dans la gloire de Dieu ; exultez dans le ciel, tous les anges ! Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là,
Marie se mit en route et se rendit avec empressement
vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
    Elle entra dans la maison de Zacharie
et salua Élisabeth.
    Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie,
l’enfant tressaillit en elle.
Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
    et s’écria d’une voix forte :
« Tu es bénie entre toutes les femmes,
et le fruit de tes entrailles est béni.
    D’où m’est-il donné
que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
    Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles,
l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
    Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles
qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

    Marie dit alors :
« Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
    Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
    Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
    Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
    Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
    Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
    Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
    Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
    de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

    Marie resta avec Élisabeth environ trois mois,
puis elle s’en retourna chez elle.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

CHANTS DE LA MESSE

Chants D’ENTRÉE 

 

1. BÉNISSEZ DIEU

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,

Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.

Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,

Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

 

Oui, je le sais notre Seigneur est grand,

Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,

Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,

Depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

 

Reconnaissez que le Seigneur est bon !

Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.

Je veux chanter la douceur de son nom,

Béni soit Dieu par toutes les nations !

 

2. JUBILEZ, CRIEZ DE JOIE

Jubilez, criez de joie, acclamez le Dieu trois fois saint !

Venez Le prier dans la paix, témoigner de son Amour.

Jubilez, criez de joie, pour Dieu, notre Dieu.

 

Louez le Dieu de lumière. Il nous arrache aux ténèbres.

Devenez en sa clarté des enfants de sa lumière.

 

Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs au Dieu de miséricorde.

Laissez-vous réconcilier, laissez-vous transfigurer.

 

Notre Dieu est tout Amour, toute paix, toute tendresse.

Demeurez en son Amour. Il vous comblera de Lui.

 

À l’ouvrage de Sa grâce, offrez toute votre vie.

Il pourra vous transformer, Lui, le Dieu qui sanctifie.

 

Louange au Père et au Fils, Louange à l’Esprit de gloire.

Bienheureux sa Trinité, notre joie et notre vie.

 

3. CHANTEZ AVEC MOI

Chantez avec moi le Seigneur,

Célébrez-le sans fin.

Pour moi il a fait des merveilles,

Et pour vous il fera de même.

 

Il a posé les yeux sur moi,

Malgré ma petitesse.

Il m´a comblée de ses bienfaits,

En lui mon cœur exulte.

 

L´amour de Dieu est à jamais

Sur tous ceux qui le craignent.

Son Nom est Saint et glorieux,

Il a fait des merveilles.

 

Déployant son bras tout-puissant

Il disperse les riches.

Aux pauvres il donne à pleines mains,

A tous ceux qui le cherchent.

 

Il se souvient de son amour,

Il élève les humbles.

Il protège et soutient son peuple,

Il garde sa promesse.

 

4. PEUPLE DE DIEU, MARCHE JOYEUX

Peuple de Dieu, marche joyeux, Alléluia ! Alléluia !

Peuple de Dieu, marche joyeux, car le Seigneur est avec toi.

 

Dieu t’a choisi parmi les peuples :

Pas un qu’il ait ainsi traité.

En redisant partout son oeuvre,

Sois le témoin de sa bonté.

 

Dieu t’a formé dans sa Parole

Et t’a fait part de son dessein :

Annonce-le à tous les hommes

Pour qu’en son peuple ils ne soient qu’un.

 

Tu es le peuple de l’Alliance,

Marqué du sceau de Jésus-Christ :

Mets en lui seul ton espérance

Pour que ce monde vienne à lui

 

5. RENDONS GLOIRE A NOTRE DIEU

Rendons gloire à notre Dieu !

Lui qui fit des merveilles,

Il est présent au milieu de nous

Maintenant et à jamais !

 

Louons notre Seigneur,

Car grande est sa puissance,

Lui qui nous a créés,

Nous a donné la vie.

 

Invoquons notre Dieu,

Demandons-lui sa grâce,

Il est notre Sauveur,

Notre libérateur.

 

Oui le Seigneur nous aime,

Il s´est livré pour nous.

Unis en son amour,

Nous exultons de joie.

 

Dieu envoie son Esprit,

Source de toute grâce,

Il vient guider nos pas

Et fait de nous des saints.

 

Gloire à Dieu notre Père,

À son Fils Jésus-Christ,

À l´Esprit de lumière

Pour les siècles des siècles.

 

6. SI LE PÈRE VOUS APPELLE

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie,

Car vos noms sont inscrits pour toujours dans les cieux !

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie,

Car vos noms sont inscrits dans le cœur de Dieu !

 

Si le Père vous appelle à aimer comme Il vous aime, dans le feu de son Esprit, Bienheureux êtes-vous !

Si le monde vous appelle à lui rendre une espérance, à lui dire son salut,

Bienheureux êtes-vous !

Si l'Eglise vous appelle à peiner pour le Royaume, aux travaux de la moisson,

Bienheureux êtes-vous !

 

Si le Père vous appelle à la tâche des apôtres, en témoins du seul Pasteur,

Bienheureux êtes-vous !

Si le monde vous appelle à l'accueil et au partage pour bâtir son unité,

Bienheureux êtes-vous !

Si l'Eglise vous appelle à répandre l’Évangile en tout point de l'univers,

Bienheureux êtes-vous !

 

Si le Père vous appelle à quitter toute richesse pour ne suivre que son Fils,

Bienheureux êtes-vous !

Si le monde vous appelle à lutter contre la haine pour la quête de la Paix,

Bienheureux êtes-vous !

Si l'Eglise vous appelle à tenir dans la prière, au service des pécheurs,

Bienheureux êtes-vous !

 

Si le Père vous appelle à parler de ses merveilles, a conduire son troupeau,

Bienheureux êtes-vous !

Si le monde vous appelle à marcher vers la lumière pour trouver la vérité,

Bienheureux êtes-vous !

Si l'Eglise vous appelle à semer avec patience pour que lève un blé nouveau,

Bienheureux êtes-vous !

 

DIEU DE VIE

Dieu de vie, Dieu de joie, source vive, torrent de foi,

Emmène nous bien au-delà, de nos soucis et de nos peurs,

Et nous serons navigateurs, dans la tempête de nos cœurs,

Et nous serons navigateurs, pour te servir Seigneur.

 

Quand nous cherchons, aide et appui,

Tu es le puits, qui donne vie.

Et quand nos coeurs sont asséchés

Tu es la pluie sur nos déserts !

 

Quand nous t’offrons notre prière,

Tu es la vague sur nos misères,

Quand nous doutons au creux des jours,

Tu es ruisseau bruissant d'amour.

 

Quand nous fuyons sans espérance,

Tu es déluge et renaissance,

Quand la tristesse nous enferme,

Tu deviens l'eau de nos baptêmes.

 

Quand nous clamons des chants de grâce,

Tu deviens mer et grands espaces,

Et quand ta vie, nous envahit

Tu deviens un torrent de vie.

 

Kyrie

Gloria

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;

qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,

à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ

le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

Prière universelle

Sanctus

Anamnèse

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

CHANTS DE COMMUNION

 

7. Je vous ai choisis

Je vous ai choisis, je vous ai établis

Pour que vous alliez et viviez de ma vie.

Demeurez en moi, vous porterez du fruit,

Je fais de vous mes frères et mes amis.

 

Contemplez mes mains et mon cœur transpercés,

Accueillez la vie que l´Amour veut donner.

Ayez foi en moi, je suis ressuscité,

Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

 

Recevez l´Esprit de puissance et de paix,

Soyez mes témoins, pour vous j´ai tout donné.

Perdez votre vie, livrez-vous sans compter,

Vous serez mes disciples, mes bien-aimés!

 

Consolez mon peuple , je suis son berger.

Donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.

Ayez pour vos frères la tendresse du Père,

Demeurez près de moi, alors vous vivrez !

 

8. TU FAIS TA DEMEURE EN NOUS

Tu es là présent, livré pour nous

Toi le tout petit, le serviteur

Toi, le Tout Puissant, humblement tu t'abaisses.

Tu fais ta demeure en nous seigneur

 

Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,

C'est ton corps et ton sang

Tu nous livre ta vie, tu nous ouvre ton cœur,

Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

Par le don de ta vie, tu désires aujourd'hui

Reposer en nos cœurs.

Brûlé de charité, assoiffé d'être aimé,

Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

 

Unis à ton amour, tu nous veux pour toujours

Ostensoirs du sauveur.

En notre humanité, tu rejoins l'égaré

Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

9. COMME LUI

Comme lui, savoir dresser la table

Comme lui, nouer le tablier

Se lever chaque jour et servir par amour

Comme lui

 

Offrir le pain de sa Parole

Aux gens qui ont faim de bonheur

Être pour eux des signes du Royaume

Au milieu de notre monde.

 

Offrir le pain de sa présence

Aux gens qui ont faim d'être aimés

Être pour eux des signes d'espérance

Au milieu de notre monde.

 

Offrir le pain de sa promesse

Aux gens qui ont faim d'avenir

Être pour eux des signes de tendresse

Au milieu de notre monde

 

10. NOTRE DIEU S'EST FAIT HOMME

Notre Dieu s’est fait homme pour que l’homme soit Dieu,

Mystère inépuisable, fontaine du Salut.

Quand Dieu dresse la table, Il convie ses amis,

Pour que sa vie divine soit aussi notre vie !

 

Le Seigneur nous convoque par le feu de l’Esprit

Au banquet de ses noces célébrées dans la joie.

Nous sommes son Église, l’Épouse qu’Il choisit,

Pour vivre son alliance et partager sa vie.

 

Merveille des merveilles, miracle de ce jour !

Pour nous Dieu S’abandonne en cette Eucharistie.

Chassons toute indolence, le Christ est parmi nous,

Accueillons sa présence et offrons-nous à Lui.

 

Dieu se fait nourriture pour demeurer en nous,

Il Se fait vulnérable et nous attire à Lui.

Mystère d’indigence d’un Dieu qui S’humilie

Pour que sa créature soit transformée en Lui.

 

Il frappe à notre porte le Seigneur Tout-Puissant,

Il attend humble et pauvre, mendiant de notre amour.

Dénué d’arrogance, sous l’aspect de ce pain

Il Se donne en offrande pour demeurer en nous.

 

Que nos cœurs reconnaissent en ce pain et ce vin

L’Unique nécessaire qui surpasse tout bien.

Ce que nos yeux contemplent, sans beauté ni éclat,

C’est l’Amour qui s’abaisse et nous élève à Lui.

 

11. VOICI LE CORPS ET LE SANG DU SEIGNEUR

Voici le corps et le sang du Seigneur

La coupe du Salut et le pain de la Vie.

Dieu immortel se donne en nourriture

Pour que nous ayons la vie éternelle.

 

Au moment de passer vers le Père

Le Seigneur prit du pain et du vin

Pour que soit accompli le mystère

Qui apaise à jamais notre faim.

 

Dieu se livre lui-même en partage

Par amour pour son peuple affamé.

Il nous comble de son héritage

Afin que nous soyons rassasiés.

 

C´est la foi qui nous fait reconnaître

Dans ce pain et ce vin consacrés,

La présence de Dieu notre Maître,

Le Seigneur Jésus ressuscité.

 

Que nos langues sans cesse proclament

La merveille que Dieu fait pour nous.

Aujourd´hui il allume une flamme,

Afin que nous l´aimions jusqu´au bout.

 

MENDIANT DU JOUR

Mendiant du jour, je te prends dans mes mains,

Comme on prend dans sa main, la lampe pour la nuit.

Mendiant du jour, je te prends dans mes mains,

Et tu deviens la nuée, qui dissout les ténèbres.

Mendiant du jour, je te prends dans mes mains (bis).

 

Mendiant du feu, je te prends dans mes mains,

Comme on prend dans sa main, la flamme pour l'hiver.

Mendiant du feu, je te prends dans mes mains,

Et tu deviens l'incendie, qui embrase le monde.

Mendiant du feu, je te prends dans mes mains, (bis).

 

Mendiant d'espoir, je te prends dans mes mains,

Comme on prend dans ses mains, la source pour l'été.

Mendiant d'espoir, je te prends dans mes mains,

Et tu deviens le torrent d'une vie éternelle.

Mendiant d'espoir, je te prends dans mes mains (bis).

 

Mendiant de toi, je te prends dans mes mains,

Comme on prend dans ses mains, la perle d'un amour.

Mendiant de toi, je te prends dans mes mains,

Et tu deviens le trésor, pour la joie du prodigue.

Mendiant de toi, je te prends dans mes mains (bis).

 

Mendiant de Dieu, je te prends dans mes mains,

Mais tu prends dans ta main la mienne pour ce jour.

Mendiant de Dieu, je te prends dans mes mains

Et je deviens l'envoyé aux mendiants de la terre.

Mendiant de Dieu, je te prends dans mes mains (bis)

 

Chants de sortie 

 

12. COURONNÉE D'ÉTOILES

Nous te saluons, Ô toi, Notre Dame,

Marie Vierge Sainte que drape le soleil.

Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,

En toi nous est donnée l´aurore du salut.

 

Marie Ève nouvelle et joie de ton Seigneur,

Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur.

Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin.

Guide-nous en chemin, Étoile du Matin.

 

Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix.

Soutiens notre espérance et garde notre foi.

Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous,

L´eau et le sang versés qui sauvent du péché.

 

Quelle fut la joie d´Ève lorsque tu es montée,

Plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées.

Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie

De contempler en Toi la promesse de vie.

 

Ô Vierge immaculée, préservée du péché,

En ton âme, en ton corps, tu entres dans les cieux.

Emportée dans la gloire, sainte Reine des cieux,

Tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu.

 

13. QUE MA BOUCHE CHANTE TA LOUANGE

De toi, Seigneur, nous attendons la vie,

Que ma bouche chante ta louange.

Tu es pour nous un rempart, un appui,

Que ma bouche chante ta louange.

La joie du coeur vient de toi ô Seigneur,

Que ma bouche chante ta louange.

Notre confiance est dans ton nom très saint,

Que ma bouche chante ta louange.

 

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur,

Sois loué pour tous tes bienfaits.

Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,

Ton amour inonde nos cœurs.

Que ma bouche chante ta louange.

 

 

Seigneur, tu as éclairé notre nuit,

Que ma bouche chante ta louange.

Tu es lumière et clarté sur nos pas,

Que ma bouche chante ta louange. 

Tu affermis nos mains pour le combat,

Que ma bouche chante ta louange.

Seigneur tu nous fortifies dans la foi,

Que ma bouche chante ta louange.

 

14. QUE VIVE MON ÂME A TE LOUER

Que vive mon âme à te louer

Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route,

Ta parole, Seigneur, ta parole, Seigneur.

 

Heureux ceux qui marchent dans tes voies, Seigneur !

De tout mon cœur, je veux garder ta parole,

Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie.

 

Heureux ceux qui veulent faire ta volonté !

Je cours sans peur sur la voie de tes préceptes

Et mes lèvres publient ta vérité.

 

Heureux ceux qui suivent tes commandements !

Oui plus que l'or, que l'or fin j'aime ta loi,

Plus douce que le miel est ta promesse.

 

Heureux ceux qui méditent sur la sagesse !

Vivifie-moi, apprends-moi tes volontés ;

Dès l'aube de ta joie tu m'as comblé.

 

15. CHERCHER AVEC TOI, MARIE

Chercher avec toi, dans nos vies

Les pas de Dieu, Vierge Marie,

Par toi, accueillir aujourd’hui

Le don de Dieu, Vierge Marie.

 

Puisque tu chantes avec nous,

Magnificat, Vierge Marie,

Permets la Pâque sur nos pas,

Nous ferons tout ce qu’il dira.

 

Puisque tu souffres avec nous,

Gethsémani, Vierge Marie,

Soutiens nos croix de l’“aujourd’hui”,

Entre tes mains, voici ma vie.

 

Puisque tu demeures avec nous

Pour l’angélus, Vierge Marie,

Guide nos pas dans l’inconnu,

Car tu es celle qui a cru.

 

16. COMMENT NE PAS TE LOUER

Comment ne pas te louer,

Comment ne pas te louer,

Comment ne pas te louer,

Seigneur Jésus ! Comment ? Comment ?

 

Quand je regarde autour de moi

Je vois ta gloire, Seigneur Jésus, je te bénis.

Comment ne pas te louer,

Seigneur Jésus ! Comment ? Comment ?

 

Quand je regarde autour de moi

Je vois mes frères, Seigneur Jésus, merci pour eux.

Comment ne pas te louer,

Seigneur Jésus ! Comment ? Comment ?

 

17. QU'EXULTE TOUT L'UNIVERS

Qu´exulte tout l´univers, que soit chantée en tous lieux la puissance de Dieu.

Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie, chantent alléluia !

 

Exultez, rendez gloire, chantez que Dieu est bon,

Toi l´unique Seigneur, envoie l´Esprit d´amour.

 

Christ est notre victoire, Il est notre résurrection.

Viens régner dans nos cœurs, nous voulons hâter ton retour.