Comment prier à la maison et en famille ?

  Il est bon de redécouvrir et de vivre plus à fond cette dimension de l'église domestique (ou ecclesiola) !

 

  C'est la première forme de l'Eglise primitive. Dans les actes des Apôtres, les premiers chrétiens se réunissaient dans les maisons. Dans les pays où les chrétiens vivent la persécution, on a constaté que seule l'ecclesiola restait debout !

 

  Chaque maisonnée devient alors une petite arche de Noé...

 

 

> Célébrer à la maison...

 

Dimanche 29 novembre : 

 

Chemin de l’Avent 2020

 

Avec Marie,

Notre Dame de la prière

  1er dimanche de l’Avent

Marche avec nous, Marie,

Aux chemins de l'écoute,

Ils sont chemin vers Dieu (bis).

 

- Les textes du jour : ici

 

- Chemin de l'Avent (semaine 1) : ici

 

- Prière d'Alliance : ici

 

- Pistes de liturgie en famille :

explications (Une messe seul ou en famille à la maison)

proposition (Family SPI)

 

- Message de notre Archevêque : ici

 

Paroisse st Luc et Paroisse Notre-Dame-des-Varennes

Le 29 Novembre 2020

 

« Je le dis à tous : Veillez »

Mc 13, 37

 

  Cette invitation que nous fait le Seigneur, au début de ce temps de l'Avent de rester « éveillés », est un appel à croire que du nouveau va se donner à vivre en nos vies. Une nouveauté de vie à laquelle nous aspirons mais que nous ne soupçonnons pas vraiment. La venue de Dieu en nos vies, les dons de Dieu seront toujours inattendus et surprenants. Pour les reconnaître, les accueillir, les faire nôtres, il nous est nécessaire de sortir de nous-mêmes pour nous tenir disponibles, en éveil, en attente, en écoute.

 

  Telle est bien l'inclination du cœur de Marie, dans le silence de la Prière. Elle se tient devant le Seigneur dans un désir de se recevoir de Lui pour mieux communier à sa vie. Elle se tient à l'écoute de la Parole de Dieu, dans le silence du cœur pour mieux se laisser toucher. Elle se laisse mettre en mouvement intérieur d'accueil et de réponse libre et heureuse à cette Parole. Enfin elle s'y abandonne pour laisser cette Parole prendre corps en elle.

 

   Dans ce temps où nous avons du mal à dessiner l'avenir, que Marie, Notre Dame de la Prière nous accompagne sur ce chemin d'Avent, d'avènement, de venue du Seigneur pour nous. Qu 'avec elle et comme elle, nous nous tenions en éveil devant le Seigneur pour nous rendre toujours plus disponibles à l'accueil du don de Dieu, à l'accueil de l'aujourd'hui de Dieu dans nos vies.

 

P. Jacques

 

Dimanche 22 novembre : 

 

- Les textes du jour : ici

 

- Pistes de liturgie en famille :

explications (Une messe seul ou en famille à la maison)

proposition (Family SPI)

 

- Message de notre Archevêque : ici

 

Paroisse st Luc et Paroisse Notre-Dame-des-Varennes

Le 22 Novembre 2020

 

Exhortation pour la fête du Christ Roi 2020

Les yeux, le cœur et les mains ouvertes.

 

  Frères et sœurs, chers amis. Aujourd’hui des hommes ont faim et soif ; ils ont froid. Des immigrés, privés de tout droit, ne trouvent nulle part accueil ou protection. Des malades et des prisonniers vivent isolés. Et « la pandémie de la Covid-19 ajoute son lot d’épreuves. Qui que nous soyons, chacun est aujourd’hui affecté par la souffrance et le mal.

  Ces situations de détresse humaine ne sont pas sans faire écho à la parabole du Jugement dernier - que je vous invite à relire en Mt 25, 31-46. (...)

  Je retiendrai 3 choses de cet Evangile :

1. ENTENDRE la Bonne nouvelle : Dieu nous invite à regarder ces situations de détresse non pas dans la désespérance mais dans la perspective de pouvoir rencontrer Jésus le Christ.

Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu...? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’ Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères,

c’est à moi que vous l’avez fait.’

2. un APPEL à DISCERNER la situation - c’est le sens du JUGEMENT.

  À l’heure où l’on ne cesse de nous rabâcher les oreilles avec les expressions « gestes barrières » et « distanciation sociale », le risque est de se replier dans un « monde fermé » (comme le dit décrit le pape François dans FT). Il faut bien sûr être prudent et responsable à l’égard d’un virus qui fait des victimes ; MAIS il nous faut entendre cette question des hommes lors du jugement : « Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ? » = quand avons-nous été le prochain de ces petits qui sont les frères du Seigneur ?

  Notre vie d’éternité sera jugé et se mesure à notre posture d’aller-vers-l’autre, d’être-avec-l’autre ; c’est-à-dire à notre manière de tisser des liens, à vivre la com-passion, la solidarité, à déployer une « culture de la rencontre »

  Au contraire, nos « enfers » (ce « châtiment éternel ») se mesurent à nos logiques individualiste narcissique, nos postures d’évitement, nos refus de l’autre - toute forme de NEGLIGENCE (= étymologiquement NEGation du LIEN).

  Une petite histoire permet de comprendre comment se vit le jugement face à Dieu. Le paradis et ou l’enfer ce ne sont pas tant deux « lieux » différents mais c’est comme deux manières de participer au grand banquet auquel Dieu nous convie. Lors de ce repas, est fourni à chacun de grandes cuillères qui dépassent très largement la taille du bras ; si bien que ceux qui cherchent à manger par leur propre moyen éprouve la douleur de la faim car ils ne peuvent porter à leur bouche la nourriture (c’est un vrai enfer) alors que ceux qui ont compris qu’ils pouvaient donner à manger aux autres qui leur font face savourent les mets qui leur sont servis dans la joie de la communion.

3. PRATIQUER une mystique des yeux ouverts, du cœur ouvert et des mains ouvertes : Il y a un chant qui exprime cela : « ouvre mes yeux sur le monde, mon cœur pour mieux l’aimer, mes MAINS pour le SERVIR »

ouvrir les yeux : voir le Christ dans nos frères en détresse

ouvrir son cœur : pour discerner et aimer

  C’est l’« amour qui brise les chaînes qui nous isolent et qui nous séparent en jetant des ponts ; un amour qui nous permet de construire une grande famille où nous pouvons tous nous sentir chez nous. […] Un amour qui a saveur de compassion et de dignité » FT n° 62

  Ouvrir les mains pour SERVIR la fraternité (8ème chapitre de FT)

  Dans son encyclique Fratelli Tutti, le pape invite à construire la fraternité et à défendre la justice dans la société (FT 271).

Forte du pouvoir du Ressuscité, l’Eglise veut enfanter un monde nouveau où nous serons tous frères, où il y aura de la place pour chacun des exclus de nos sociétés, où resplendiront la justice et la paix. (278)

 

Le défi que je vous propose cette semaine c’est de réaliser une œuvre de miséricorde :

Il y a 14 œuvres de miséricorde, 7 corporelles et 7 spirituelles.

- Les premières reprennent les indications des évangiles, notamment le chapitre 25 de Matthieu :

«Donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif,

vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers,

assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts».

- Les œuvres spirituelles forment une très belle liste de gestes très concrets et ordinaires qui touchent tous les domaines de notre vie amicale, familiale, professionnelle ou ecclésiale :

«Conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants,

avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses,

supporter patiemment les personnes ennuyeuses,

prier Dieu pour les vivants et pour les morts».

Dimanche 15 novembre : 

 

- Les textes du jour : ici

 

- Pistes de liturgie en famille :

explications (Une messe seul ou en famille à la maison)

proposition  (Family SPI)

 

 

Paroisse st Luc et Paroisse Notre-Dame-des-Varennes

Le 15 Novembre 2020

 

Chers Tous,

 

Sans grande surprise nous voici donc établis dans la durée, au moins une quinzaine de jours pour ce temps de confinement. Nous ne sommes pas pour autant sans quelques perspectives de sortie de crise. Les projets de vaccin semblent prometteurs, et d'une façon plus proche, les courbes semblent vouloir se stabiliser sinon s'inverser vraiment encore.

 

Quoiqu'il en soit cherchons moins à savoir déjà comment nous vivrons Noël, attachons nous davantage à nous préparer à entrer en Avent, en nous investissant dans le temps d'aujourd'hui tels que nous y sommes situés, et avec les moyens du bord qui sont à notre disposition !

 

L'évangile de ce Dimanche avec la parabole des 10 / 5 / ou 1 talents nous y invite expressément.

 

Nous avons tous reçu une part de talents et sommes invités, chacun à notre manière, non à les enfouir, mais à les semer, parsemer au cœur de ce temps difficile d'aujourd'hui, dans nos relations et engagements de vie. Alors ne manquera pas de venir le temps de la récolte, le temps de la moisson et d'une abondance de vie ! Rester dans la peur ne peut que conduire à l'instabilité de ce que nous sommes et à un non-avenir que représentent les ténèbres et grincements de dents de notre parabole.

 

Demeurons dans la confiance en un Dieu qui nous aime et nous fait confiance pour avec Lui oeuvrer à une nouveauté de vie ensemble.

 

N'oublions pas en ce Dimanche, l'appel à nous faire toujours plus proches de ceux qui sont en souffrance et pauvreté. Monseigneur nous y a déjà introduit en cette fête de st Martin que nous venons de célébrer. Ne restons pas sans réponse !

 

Bonne route à tous! Dans l'amitié et la Prière !

 

P Jacques

 

Mercredi 11 novembre : 

 

En ce jour de la solennité de Saint Martin, saint patron de notre diocèse...

- Un peu d'histoire : Qui est St Martin ?

 

- Message de notre Archevêque : ici

15h30 : Messe à huis clos à la Cathédrale, présidée par mgr Vincent Jordy

 

Dimanche 8 novembre : 

 

- Les textes du jour : ici

 

- Pistes de liturgie en famille :

explications (Une messe seul ou en famille à la maison)

proposition  (Family SPI)

 

Paroisse st Luc et Paroisse Notre-Dame-des-Varennes

Le 08 Novembre 2020

 

Bien chers tous,

 

Nous voici à nouveau confinés, et je vous espère tous en bonne forme. Nous penserons plus particulièrement à Marie-Christine Babtiste dont le test au virus s'est révélé positif.

Ce dimanche avec la parabole des cinq jeunes filles insouciantes et des cinq prévoyantes, nous sommes tous invités à la vigilance, pour mieux accueillir le Seigneur qui vient.

La situation de pandémie, la violence des attentats, les difficultés économiques et sociales actuelles et à venir, risquent de nous tenir dans des attitudes d'inquiétude, de peur, de repli sur nous-même. D'autant plus dans l'impossibilité où nous sommes à nouveau de ne pouvoir nous rassembler en particulier pour la messe du Dimanche.

N'oublions pas malgré toutes ces situations que le Seigneur vient au-devant de nous, se rendant présent à chacune de nos situations de vie ! Ne nous laissons pas disperser par ce que nous ne pouvons pas avoir, mais accueillons dans la joie ce que le Seigneur vient manifester à nos cœurs en attente !

Nous aurons le bonheur cette semaine de fêter st Martin le mercredi 11 novembre. Monseigneur nous fera parvenir une réflexion spirituelle à partir de la vie de st Martin. Il nous engage aujourd'hui déjà à vivre cette fête par un geste de partage, à la manière qui nous semblera la plus appropriée pour nous. Des gestes simples, concrets avec des associations ou « en direct » avec ceux tout près de nous dont nous nous ferons proches, en nous rendant attentifs à ce qui leur est nécessaire : produits alimentaires, produits d'hygiène, temps d'écoute, relation téléphonique...

Autant d'occasions avec st Martin de vivre dans la rencontre et le service du prochain, la rencontre du Christ ! Ainsi a grandi en ses premières heures l'Eglise de Touraine, ainsi contribuerons-nous, chacun à notre manière à sa vitalité aujourd'hui !

 

En communion avec tous dans la confiance et la paix du cœur,

Bien fraternellement,

 

 

P Jacques.

 

Veillez ! Tels des "clusters d'espérance au cœur de la nuit...

 

Présentation du « chemin de l’Avent 2020 »

 

Frères et sœurs, chers amis,

 

Voici que commence la saison 2 du confinement.

Cette pandémie nous met à rude épreuve et nous connaissons les maux qui risquent de nous atteindre : solitude, lassitude, découragement, fuite de tous ordres.

 

Nous connaissons aussi les vitamines que le Christ et l’Eglise nous donnent pour vivre selon l’Esprit : la prière (Vitamine A), la fraternité (Vitamine B), la formation du disciple (vitamine C), le service les uns des autres (Vitamine D), l’annonce de l’Evangile (Vitamine E).

Rien ne nous empêche de vivre ces « 5 essentiels » de la vie chrétienne, au contraire. Et c’est ce que nous voulons vous proposer pour les prochaines semaines et tout particulièrement dans le temps de l’Avent qui commence à la fin de ce mois de novembre. C’est ce « chemin de l’Avent 2020 » que je vous présente maintenant.

 

Pour le temps de l’Avent : nous nous mettrons à l’école de la Vierge Marie :

-       Marie, Notre Dame de la prière (1erer dimanche de l’Avent : 29 novembre)

-       Marie, Mère de la miséricorde (2e dimanche de l’Avent : 6 décembre)

-    La joie de l’Evangile avec Marie (3e dimanche de l’Avent (Gaudete) : 13 décembre)

-       Marie, Notre Dame de Vie (4e dimanche de l’Avent : 20 décembre)

 

Ce temps de l’Avent nous préparera à accueillir, dans la nuit de Noël, notre Sauveur, Jésus Christ, l’Envoyé du Père : Celui qui vient en notre monde, ce monde avec ses joies et ses espoirs, un monde avec ses conflits et ses souffrances, un monde plus que jamais fragilisé par la crise, un monde aimé par Dieu. « Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. » (Jn 3, 16)

 

Nous pourrons vivre ce chemin de l’Avent comme une retraite spirituelle dans la vie quotidienne. chaque semaine, vous sera proposé :

-       Une catéchèse ou exhortation de la semaine en lien avec la thématique de la semaine de l’Avent (se former et être édifier : vitamine C)

-       Avec un défi à relever dans la semaine (vitamine D ou E)

-       Un exercice spirituel (Vitamine A)

-       Un chant

-       Une intention de prière universelle

-       Des pistes pour un temps de relecture (vitamine B) : chaque semaine chacun [en binôme, trio...jusqu’à 6 personnes max] prend un temps dans sa semaine pour une relecture (en famille/couple, par téléphone / visio) : on peut partager une pierre blanche (une grâce, une consolation, ce que le Seigneur a fait pour moi), une pierre noire (une difficulté), comment ai-je vécu la proposition de la semaine (défi/exercice spirituel) ?

 

Chaque semaine sera posté sur le site internet de la paroisse ND des Varennes ou notre page Facebook Pierre et Paul toutes les ressources nécessaires pour vivre ce chemin de l’Avent, étape par étape.

Il sera mis aussi à disposition un feuillet papier que vous pourrez poster aux frères et sœurs qui n’ont pas accès à internet.

 

      D’ici l’entrée dans le temps de l’Avent, trois dimanche se présentent devant nous :

-       Dimanche 8 novembre :

o    Ce dimanche nous vous invitons à suivre la messe présidée par notre évêque à la cathédrale sur les ondes RCF ou sur la page Facebook du diocèse de Tours à 10h00.

o    Cette semaine, la première chose à mettre en place est le temps de relecture hebdomadaire. Contacter les personnes de votre entourage, avec qui vous allez former votre binôme, trinôme ou une « maisonnée » de partage (par téléphone ou en visio) - Le but de ce temps de relecture hebdomadaire vise à garder le lien entre nous et d’être des petits « clusters » d’espérance en apprenant à voir comment Dieu vient nous visiter dans notre vie, même lorsque nous traversons des épreuves.

o    C’est l’invitation de l’Evangile de ce dimanche « Veillez, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y pensez pas que le Fils de l’homme viendra. » (cf. Mt 25)

o    Cette semaine sera aussi marquée par la fête de Saint Martin. Le mercredi 11 novembre notre évêque célèbrera la messe à huis clos dans la cathédrale à 15h30. La célébration sera retransmise sur RCF et sur la page facebook du diocèse. D’ores et déjà vous retrouver un message vidéo de Mgr Vincent Jordy sur le site internet du diocèse https://youtu.be/wYyxo6RTbqI. Nous vous remettrons dès sa parution aussi la lettre qu’il a écrite pour nous à l’occasion de cette grande fête de notre diocèse. Je vous encourage à répondre à son invitation : « Que puis-je faire cette semaine concrètement pour partager à l’exemple de Saint Martin ? »

 

-       Dimanche 15 novembre : Evangile de la parabole des talents (Mt 25)

o    Nous lancerons une première exhortation : Jacques

 

-       Dimanche 22 novembre : dimanche du Christ Roi

o    Nous lancerons un premier défi (œuvres de miséricorde)

 

 

      Comme nous l’avons entendu cette semaine dans la bouche de Saint Paul : « Tenez bon dans le Seigneur, mes bien-aimés » (Ph 4, 1). « Au milieu de la nuit, il y eut un cri : ‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’ » (Mt 25)

 

Rappel :

Accueil au presbytère et à l’église ND de la Médaille

-       Chaque mercredi : 10h à 11h30

      temps d’écoute au presbytère ND de la médaille

 

-       Chaque samedi : 10h à 11h30 :

    Adoration et confession dans l’Eglise ND de la médaille (ou dans la salle derrière la sacristie- avec possibilité de chauffer)

 

P. Jean-Emmanuel et P. Jacques

avec l’équipe de coordination « Chemin de l’Avent 2020

  

PAROISSE CONFINÉE VOL 2

 

   Avec la mise en place d'un second confinement, toute notre vie ecclésiale est de nouveau bouleversée à compter du mardi 3 novembre 2020...

 

  Comment vous accompagner au mieux ? C'est la question à laquelle notre archevêque, Mgr Jordy, mais aussi vos curés, Equipes d'Animation Pastorales (EAP), et services diocésains ont de nouveau à l'esprit, suite à la suppression des célébrations publiques et de nombreuses rencontres...

 

> Suivez le fil d'actualités de votre communauté !

  

Rejoignez-nous aussi sur Facebook

 https://fr-fr.facebook.com/PierrePaulLucND/

 

> Visitez aussi notre chaîne YouTube

 

Saint Pierre Saint Paul

> Diocèse de Tours - 37

 

http://diocesedetours.catholique.fr/