PISTES DE LITURGIE A VIVRE A LA MAISON :

Carême semaine 3

 

Exercice spirituel de la semaine :

 

Reconnaître mon péché contre la création

(Laudato Si)

 

Dans le chapitre 1 de Laudato Si, le pape François nous invite à prendre la mesure de la crise écologique. La Création est un don de Dieu mais nous voyons aussi que le péché des hommes a pour conséquence la destruction de notre maison commune. Nous vous proposons cette semaine d’essayer de discerner quel est votre péché personnel d’entrer dans l’accueil de la miséricorde de Dieu. Là se joue notre conversion. En voyant tous les dégâts qui nous dépassent, on se demande : « mais qu’est-ce que j’ai fait de mal ? quelle est ma part de responsabilité ? »

 

Grâce à demander :

Connaître mon péché envers la création que Dieu nous a confiée, au détriment des générations actuelles et futures, en éprouver honte, confusion et goûter la miséricorde de Dieu.

 

Pour un examen de conscience

- De quelle manière est-ce que je considère la nature ? Plutôt comme un don précieux de Dieu à partager, ou bien comme un grand réservoir de biens illimités à ma disposition personnelle ?

 

- Comment je me préoccupe du mode de fabrication des objets que j’achète, dans le souci de ne pas être complice de la dégradation de l’environnement et de l’exploitation des ouvriers, notamment dans les pays du Sud ?

 

- Dans quelle mesure ai-je le souci concret de limiter mes émissions de CO2 pour épargner ceux qui souffre et souffriront des conséquences du réchauffement climatique ?

 

- Quel degré d’avidité dans mes diverses consommations, entrainant plus de pression sur l’environnement et me privant de possibilité de partager mes moyens ?

 

- Quel degré d’espérance, de découragement ou de fatalisme m’habite ?

 

Je demande pardon au Seigneur qui m’a aimé jusqu’à la mort sur la croix. Je lui demande de m’aider à me convertir, à changer mon cœur et à m’engager pour restaurer avec la Lui la « maison commune ».

 

 

 

Défi de la semaine

Chercher un chemin de conversion pour agir avec amour et justice (CCFD)...

 

Dans l’évangile de ce dimanche, nous voyons que l’économie locale de Jérusalem bénéficie de l’attrait de son Temple où est honoré le Dieu unique. Mais la limite entre le besoin d’un culte spirituel et les arrangements matériels pour le permettre est fragile. Même là, la tentation est grande de faire de bonnes affaires. Mais Jésus ne peut pas s’asseoir à toutes les tables : celle des changeurs qui ne changent rien, doit être renversée au bout du compte. Un appel fort pour allier résistance spirituelle et engagement concret pour dénoncer les scandales de notre temps.

 

– Recherche effrénée de profits, amour de l’argent nous conduisent à la destruction de notre planète et à l’augmentation de la misère pour une part toujours plus grande de la population.

 Comment l’Évangile peut m’aider à me concentrer sur l’Essentiel et chercher un mode de vie plus simple ?

 

 

 

Partage

Je prends un temps dans ma semaine pour partager (en famille, en couple, en binôme ou trinôme) par téléphone ou visio.

Je partage une pierre blanche (une grâce, une consolation, ce que le Seigneur a fait pour moi), une pierre noire (une difficulté), comment ai-je vécu la proposition de la semaine (défi / exercice spirituel.) ?