Dimanche 07 Novembre 2021

32ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B / couleur : vert

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de l'Assomption

(pas de messe anticipée la veille à 18h30)


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

Aimer c’est tout donner, aimer c’est tout donner,

aimer c’est tout donner et se donner soi-même

 

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,

Si je n’ai pas l’Amour, je suis comme l’airain qui sonne

Ou la cymbale qui retentit.

 

Si je prophétisais et connaissais tous les mystères,

Si j’avais la foi à transporter les montagnes

Sans l’amour je ne suis rien

 

Quand je distribuerai ce que je possède en aumône

Et si je livrerai mon corps à brûler dans les flammes

Cela ne me sert de rien.

 

KYRIE

Je confesse à Dieu…

 

Kyrie eleison, Eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

Christe eleison, Eleison, Christe eleison, Christe eleison.

Kyrie eleison, Eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

 

Gloria

Gloire à Dieu, Gloire à Dieu au plus haut des cieux.

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ; Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ; Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

 

PREMIÈRE LECTURE

« Avec sa farine la veuve fit une petite galette et l’apporta à Élie » (1 R 17, 10-16)

Lecture du premier livre des Rois

 

En ces jours-là,

    le prophète Élie partit pour Sarepta,

et il parvint à l’entrée de la ville.

Une veuve ramassait du bois ;

il l’appela et lui dit :

« Veux-tu me puiser, avec ta cruche,

un peu d’eau pour que je boive ? »

    Elle alla en puiser.

Il lui dit encore :

« Apporte-moi aussi un morceau de pain. »

    Elle répondit :

« Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu :

je n’ai pas de pain.

J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine,

et un peu d’huile dans un vase.

Je ramasse deux morceaux de bois,

je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste.

Nous le mangerons,

et puis nous mourrons. »

    Élie lui dit alors :

« N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit.

Mais d’abord cuis-moi une petite galette et apporte-la moi ;

ensuite tu en feras pour toi et ton fils.

    Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël :

Jarre de farine point ne s’épuisera,

vase d’huile point ne se videra,

jusqu’au jour où le Seigneur

donnera la pluie pour arroser la terre. »

    La femme alla faire ce qu’Élie lui avait demandé,

et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils

eurent à manger.

    Et la jarre de farine ne s’épuisa pas,

et le vase d’huile ne se vida pas,

ainsi que le Seigneur l’avait annoncé par l’intermédiaire d’Élie.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

Ps 145 (146)

R/ Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur !

 

Le Seigneur garde à jamais sa fidélité,

il fait justice aux opprimés ;

aux affamés, il donne le pain ;

le Seigneur délie les enchaînés.

 

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,

le Seigneur redresse les accablés,

le Seigneur aime les justes,

le Seigneur protège l’étranger.

 

Il soutient la veuve et l’orphelin,

il égare les pas du méchant.

D’âge en âge, le Seigneur régnera :

ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Le Christ s’est offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude » (He 9, 24-28)

Lecture de la lettre aux Hébreux

 

Le Christ n’est pas entré

dans un sanctuaire fait de main d’homme,

figure du sanctuaire véritable ;

il est entré dans le ciel même,

afin de se tenir maintenant pour nous

devant la face de Dieu.

    Il n’a pas à s’offrir lui-même plusieurs fois,

comme le grand prêtre qui, tous les ans,

entrait dans le sanctuaire

en offrant un sang qui n’était pas le sien ;

    car alors, le Christ aurait dû plusieurs fois souffrir la Passion

depuis la fondation du monde.

Mais en fait, c’est une fois pour toutes,

à la fin des temps,

qu’il s’est manifesté

pour détruire le péché par son sacrifice.

    Et, comme le sort des hommes est de mourir une seule fois

et puis d’être jugés,

    ainsi le Christ s’est-il offert une seule fois

pour enlever les péchés de la multitude ;

il apparaîtra une seconde fois,

non plus à cause du péché,

mais pour le salut de ceux qui l’attendent.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

« Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres » (Mc 12, 38-44)

Alléluia. Alléluia.

Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux !

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

 

En ce temps-là,

    dans son enseignement, Jésus disait aux foules :

« Méfiez-vous des scribes,

qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat

et qui aiment les salutations sur les places publiques,

    les sièges d’honneur dans les synagogues,

et les places d’honneur dans les dîners.

    Ils dévorent les biens des veuves

et, pour l’apparence, ils font de longues prières :

ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »

 

    Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor,

et regardait comment la foule y mettait de l’argent.

Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes.

    Une pauvre veuve s’avança

et mit deux petites pièces de monnaie.

    Jésus appela ses disciples et leur déclara :

« Amen, je vous le dis :

cette pauvre veuve a mis dans le Trésor

plus que tous les autres.

    Car tous, ils ont pris sur leur superflu,

mais elle, elle a pris sur son indigence :

elle a mis tout ce qu’elle possédait,

tout ce qu’elle avait pour vivre. »

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMÉLIE

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;

qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,

à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen.

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ

le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R / Père allume en nous le feu de ton amour.

 

Dieu qui règne pour toujours, sois la force et la lumière qui guident l’Église dans sa mission d’évangélisation. Pour les jeunes engagés au service de l’Évangile, nous te prions. R / 

 

Dieu qui fais justice aux opprimés, donne ton Esprit de justice aux dirigeants de ce monde. Pour tous ceux qui se mettent au service de la paix, nous te prions. R / 

 

Dieu qui protèges et soutiens, sois le réconfort de ceux qui souffrent. Pour les malades, les mourants, les prisonniers, les personnes désespérées, nous te prions. R / 

 

Dieu qui vois dans le secret des cœurs, accorde le bonheur à toutes les personnes de bonne volonté. Pour que nous soyons plus attentifs à notre prochain, nous te prions. R / 

 

OFFERTOIRE

 Instrumental

 

Sanctus

Saint, saint, saint le Seigneur, Dieu de l’univers !

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire, hosanna au plus haut des cieux !

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, hosanna au plus haut des cieux !

 

Anamnèse

Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi qui es vivant,

Notre sauveur et notre Dieu, viens Seigneur Jésus !

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, donne-nous la paix, donne-nous la paix.

 

chant de communion

Venez ! Approchons-nous de la table du Christ,

Il nous livre son corps et son sang,

Il se fait nourriture, Pain de Vie éternelle,

Nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau !

 

La Sagesse de Dieu a préparé son vin,

Elle a dressé la table, elle invite les saints :

« Venez boire à la coupe ! Venez manger le pain !

Soyez la joie de Dieu, accourez au festin ! »

 

Par le pain et le vin reçus en communion,

Voici le sacrifice qui nous rend à la Vie.

Le sang de l’Alliance jaillit du cœur de Dieu,

Quand le Verbe fait chair s’offre à nous sur la Croix.

 

Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien,

sur des prés d’herbe fraîche, Il nous fait reposer.

Il restaure notre âme, Il nous garde du mal,

quand Il dresse pour nous la Table du Salut.

 

Réjouis-toi, Sion ! Chante Jérusalem !

Reçois le sacrifice qui te donne la paix !

Dieu te comble de grâce, Il vient te visiter

Afin de rassembler tes enfants dispersés.

 

Rayonne et resplendis, Église du Seigneur,

car Il est ta Lumière, Dieu L’a ressuscité !

Que tout genou fléchisse au nom de Jésus Christ !

Il nous rend à la Vie par son Eucharistie !

 

chant d'envoi

Allez porter ma joie au monde par toute la planète

porter ma joie au monde, porter ma fête (bis)

 

Vers les hommes sans lumière, allez porter la paix

et cette amitié qui éclaire, portez l’amour qui ne finit jamais.