Dimanche 1er Mai 2022

3ème Dimanche de Pâques – Année C / couleur : blanc

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de l'Assomption

 (pas de messe anticipée la veille)


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

Il s’est manifesté, nous l’avons rencontré, venez et voyez !

Venu pour nous sauver, Il est ressuscité, Jésus est le Seigneur !

 

Nos yeux l’ont reconnu et nos mains l’ont touché,

Nous avons entendu la Parole de vie.

 

Vrai Dieu né du vrai Dieu, Il a pris notre chair.

Jésus, le Fils de l’Homme nous conduit vers le Père.

 

Envoyé par le Père, consacré par l'Esprit,

Jésus est la lumière qui nous donne la vie.

 

Il est venu chercher la brebis égarée,

Jésus, le Bon Berger, vient pour nous libérer.

 

KYRIE

Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui , j'ai vraiment péché. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

 

Aspersion

1.  J´ai vu des fleuves d´eau vive, Alléluia, Alléluia !

   Jaillir du côté du temple, Alléluia, Alléluia !

 

2. J´ai vu la source du temple, Alléluia, Alléluia !

   Grandir en un fleuve immense, Alléluia, Alléluia !

 

3. Tous ceux que lave l´eau vive, Alléluia, Alléluia !

   Acclament et chantent ta gloire, Alléluia, Alléluia !

 

4. Ton cœur, Jésus est la source, Alléluia, Alléluia !

   D´où coule l´eau de la grâce, Alléluia, Alléluia !

 

Gloria

Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire.

 

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

 

Toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous ; Toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

 

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

PREMIÈRE LECTURE

« Nous sommes les témoins de tout cela avec l’Esprit Saint » (Ac 5, 27b-32.40b-41)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

 

En ces jours-là,

les Apôtres comparaissaient devant le Conseil suprême.

    Le grand prêtre les interrogea :

    « Nous vous avions formellement interdit

d’enseigner au nom de celui-là,

et voilà que vous remplissez Jérusalem

de votre enseignement.

Vous voulez donc faire retomber sur nous

le sang de cet homme ! »

    En réponse, Pierre et les Apôtres déclarèrent :

« Il faut obéir à Dieu

plutôt qu’aux hommes.

    Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus,

que vous aviez exécuté en le suspendant au bois du supplice.

    C’est lui que Dieu, par sa main droite, a élevé,

en faisant de lui le Prince et le Sauveur,

pour accorder à Israël la conversion et le pardon des péchés.

    Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela,

avec l’Esprit Saint,

que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »

 

    Après avoir fait fouetter les Apôtres,

ils leur interdirent de parler au nom de Jésus,

puis ils les relâchèrent.

    Quant à eux, quittant le Conseil suprême,

ils repartaient tout joyeux d’avoir été jugés dignes

de subir des humiliations pour le nom de Jésus.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

Ps 29 (30)

R/ Je t’exalte, Seigneur, tu m’as relevé.

 

Quand j’ai crié vers toi, Seigneur,

mon Dieu, tu m’as guéri ;

Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme

et revivre quand je descendais à la fosse.

 

Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,

rendez grâce en rappelant son nom très saint.

Sa colère ne dure qu’un instant,

sa bonté, toute la vie.

 

Avec le soir, viennent les larmes,

mais au matin, les cris de joie !

Tu as changé mon deuil en une danse,

mes habits funèbres en parure de joie !

 

Que mon cœur ne se taise pas,

qu’il soit en fête pour toi ;

et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,

je te rende grâce !

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Il est digne, l’Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse » (Ap 5, 11-14)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

 

Moi, Jean,

    j’ai vu :

et j’entendis la voix d’une multitude d’anges

qui entouraient le Trône, les Vivants et les Anciens ;

ils étaient des myriades de myriades,

par milliers de milliers.

    Ils disaient d’une voix forte :

« Il est digne, l’Agneau immolé,

de recevoir puissance et richesse,

    sagesse et force,

honneur, gloire et louange. » 

 

    Toute créature dans le ciel et sur la terre,

sous la terre et sur la mer,

et tous les êtres qui s’y trouvent,

je les entendis proclamer :

« À celui qui siège sur le Trône, et à l’Agneau,

la louange et l’honneur,

la gloire et la souveraineté

pour les siècles des siècles. »

    Et les quatre Vivants disaient : « Amen ! » ;

et les Anciens, se jetant devant le Trône, se prosternèrent.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

« Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson » (Jn 21, 1-19)

Alléluia. Alléluia.

Le Christ est ressuscité, le Créateur de l’univers, le Sauveur des hommes.

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

En ce temps-là,

    Jésus se manifesta encore aux disciples

sur le bord de la mer de Tibériade, et voici comment.

    Il y avait là, ensemble, Simon-Pierre,

avec Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau),

Nathanaël, de Cana de Galilée,

les fils de Zébédée,

et deux autres de ses disciples.

    Simon-Pierre leur dit :

« Je m’en vais à la pêche. »

Ils lui répondent :

« Nous aussi, nous allons avec toi. »

Ils partirent et montèrent dans la barque ;

or, cette nuit-là, ils ne prirent rien.

 

    Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage,

mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.

    Jésus leur dit :

« Les enfants,

auriez-vous quelque chose à manger ? »

Ils lui répondirent :

« Non. »

    Il leur dit :

« Jetez le filet à droite de la barque,

et vous trouverez. »

Ils jetèrent donc le filet,

et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer,

tellement il y avait de poissons.

    Alors, le disciple que Jésus aimait

dit à Pierre :

« C’est le Seigneur ! »

Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur,

il passa un vêtement,

car il n’avait rien sur lui,

et il se jeta à l’eau.

    Les autres disciples arrivèrent en barque,

traînant le filet plein de poissons ;

la terre n’était qu’à une centaine de mètres.

    Une fois descendus à terre,

ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise

avec du poisson posé dessus,

et du pain.

    Jésus leur dit :

« Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. »

    Simon-Pierre remonta

et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons :

il y en avait cent cinquante-trois.

Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.

    Jésus leur dit alors :

« Venez manger. »

Aucun des disciples n’osait lui demander :

« Qui es-tu ? »

Ils savaient que c’était le Seigneur.

    Jésus s’approche ;

il prend le pain

et le leur donne ;

et de même pour le poisson.

    C’était la troisième fois

que Jésus ressuscité d’entre les morts

se manifestait à ses disciples.

 

    Quand ils eurent mangé,

Jésus dit à Simon-Pierre :

« Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment,

plus que ceux-ci ? »

Il lui répond :

« Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. »

Jésus lui dit :

« Sois le berger de mes agneaux. »

    Il lui dit une deuxième fois :

« Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment? »

Il lui répond :

« Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. »

Jésus lui dit :

« Sois le pasteur de mes brebis. »

    Il lui dit, pour la troisième fois :

« Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? »

Pierre fut peiné

parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait :

« M’aimes-tu ? »

Il lui répond :

« Seigneur, toi, tu sais tout :

tu sais bien que je t’aime. »

Jésus lui dit :

« Sois le berger de mes brebis.

    Amen, amen, je te le dis :

quand tu étais jeune,

tu mettais ta ceinture toi-même

pour aller là où tu voulais ;

quand tu seras vieux,

tu étendras les mains,

et c’est un autre qui te mettra ta ceinture,

pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. »

    Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort

Pierre rendrait gloire à Dieu.

Sur ces mots, il lui dit :

« Suis-moi. »

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMÉLIE

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre

Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,

Qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli,

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Eglise catholique,

à la communion des saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,

créateur du ciel et de la terre,

de l'univers visible et invisible,

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,

le Fils unique de Dieu, né du Père

avant tous les siècles :

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière,

vrai Dieu, né du vrai Dieu

Engendré non pas créé, consubstantiel au Père ;

et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut,

il descendit du ciel ;

Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie,

et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa

passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour,

conformément aux Écritures,

et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants

et les morts et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ;

il procède du Père et du Fils.

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ;

il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R/ Ô Christ ressuscité, exauce-nous !

 

OFFERTOIRE

Instrumental

 

 

PRIÈRE EUCHARISTIque

Le prêtre : Priez, frères et sœurs :

            Que mon sacrifice qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

 

R/         Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise .

 

Sanctus

Saint, Saint, Saint le Seigneur, Dieu de l’univers (bis)

 

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.

Hosanna, hosanna au plus haut des cieux. Hosanna, hosanna au plus haut des cieux.

 

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Hosanna, hosanna au plus haut des cieux. Hosanna, hosanna au plus haut des cieux.

 

Anamnèse

Il est grand le mystère de la foi...

Gloire à Toi qui était mort, gloire à Toi qui es vivant,

Notre sauveur et notre Dieu, viens Seigneur Jésus, viens Seigneur Jésus.

Viens Seigneur Jésus,  viens Seigneur Jésus.

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Donne la Paix Seigneur, donne la Paix,

Donne la Paix Seigneur, donne ta Paix.

 

1.  Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde

   Prends pitié de nous, prends pitié de nous. Prends pitié de nous, prends pitié de nous.

 

2. Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde

   Prends pitié de nous, prends pitié de nous. Prends pitié de nous, prends pitié de nous.

 

3. Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde

   Donne-nous la paix, donne-nous la paix. Donne-nous la paix, donne-nous la paix.

 

chant de communion

Je vous ai choisis, je vous ai établis

pour que vous alliez et viviez de ma vie.

Demeurez en moi, vous porterez du fruit ;

je fais de vous mes frères et mes amis.

 

Contemplez mes mains et mon cœur transpercés ;

Accueillez la vie que l’Amour veut donner.

Ayez foi en moi, je suis ressuscité,

et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

 

 

Recevez l’Esprit de puissance et de paix ;

Soyez mes témoins, pour vous j’ai tout donné.

Perdez votre vie, livrez-vous sans compter ;

Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

 

Consolez mon peuple ; je suis son berger,

donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.

Ayez pour vos frères la tendresse du Père,

demeurez près de moi, alors vous vivrez !

 

chant d'envoi

Sous ton voile de tendresse, nous nous réfugions.

Prends-nous dans ton cœur de mère où nous revivrons.

Marie, Mère du Sauveur, nous te bénissons.

 

Marie, notre mère, garde-nous dans la paix.

Refuge des pécheurs, protège tes enfants.

 

Quand nous sommes dans l’épreuve, viens nous visiter.

De tous les dangers du monde, viens nous délivrer. 

Marie, Mère du Sauveur, prends-nous en pitié.

 

Marie, Vierge immaculée, apprends-nous à prier.

Que demeurent dans nos cœurs, le silence et la paix.

Marie, Mère du Sauveur, veille à nos côtés.