Dimanche 26 Juin 2022

13ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année C / couleur : vert

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de la Médaille

 

Messe anticipée la veille à 18h30 

en l'église Notre Dame de La Ville-aux-Dames

 


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

1.  Si le Père vous appelle à aimer comme il vous aime

   Dans le feu de son esprit, bienheureux êtes-vous !

   Si le monde vous appelle à lui rendre une espérance

   À lui dire son salut, bienheureux êtes-vous !

   Si l'Église vous appelle à peiner pour le Royaume

   Aux travaux de la moisson, bienheureux êtes-vous !

 

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !

Car vos noms sont inscrits pour toujours dans les cieux !

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !

Car vos noms sont inscrits dans le cœur de Dieu !

 

3. Si le père vous appelle à montrer qu'il est tendresse

   À donner le pain vivant, bienheureux êtes-vous !

   Si le monde vous appelle au combat pour la justice

   Au refus d'être violents, bienheureux êtes-vous !

   Si l'Église vous appelle à l'amour de tous les hommes

   Au respect du plus petit, bienheureux êtes-vous !

 

KYRIE

Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui , j'ai vraiment péché. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

 

Seigneur Jésus, tendresse du Père, manifesté aux hommes : Prends pitié de nous.

Kyrie eleison, kyrie eleison.

 

Ô Christ, chemin vers le Père pour tous ceux qui écoutent son appel : Prends pitié de nous.

Christe eleison, Christe eleison

 

Seigneur, pardon du Père accordé à tous les pécheurs : Prends pitié de nous.

Kyrie eleison, kyrie eleison

Gloria

Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons,

Nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire.

 

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

 

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;

Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

 

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen

 

Monition :

Des personnes cherchent ce qu’elles doivent faire de leur vie… D'autres n'osent pas répondre à des appels… D'autres encore sont tiraillées entre le désir de prendre les manières du Christ et la tentation de prendre les manières du monde. Nous écouterons des récits d’appel, des récits de vocation.

 

PREMIÈRE LECTURE

« Élisée se leva et partit à la suite d’Élie » (1 R 19, 16b.19-21)

Lecture du premier livre des Rois

 

En ces jours-là,

le Seigneur avait dit au prophète Élie :

« Tu consacreras Élisée, fils de Shafath,

comme prophète pour te succéder. »

    Élie s’en alla.

Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer.

Il avait à labourer douze arpents,

et il en était au douzième.

Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau.

    Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie,

et lui dit :

« Laisse-moi embrasser mon père et ma mère,

puis je te suivrai. »

Élie répondit :

« Va-t’en, retourne là-bas !

Je n’ai rien fait. »

    Alors Élisée s’en retourna ;

mais il prit la paire de bœufs pour les immoler,

les fit cuire avec le bois de l’attelage,

et les donna à manger aux gens.

Puis il se leva, partit à la suite d’Élie

et se mit à son service.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

Ps 15 (16)

R/ Dieu, mon bonheur et ma joie !

 

Garde-moi, mon Dieu : j’ai fait de toi mon refuge.

J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !

Seigneur, mon partage et ma coupe :

de toi dépend mon sort. »

 

Je bénis le Seigneur qui me conseille :

même la nuit mon cœur m’avertit.

Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;

il est à ma droite : je suis inébranlable.

 

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,

ma chair elle-même repose en confiance :

tu ne peux m’abandonner à la mort

ni laisser ton ami voir la corruption.

 

Je n’ai pas d’autre bonheur que toi.

Tu m’apprends le chemin de la vie :

devant ta face, débordement de joie !

À ta droite, éternité de délices !

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Vous avez été appelés à la liberté » (Ga 5, 1.13-18)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Galates

 

Frères,

    c’est pour que nous soyons libres

que le Christ nous a libérés.

Alors tenez bon,

ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.

    Vous, frères, vous avez été appelés à la liberté.

Mais que cette liberté ne soit pas un prétexte

pour votre égoïsme ;

au contraire, mettez-vous, par amour,

au service les uns des autres.

    Car toute la Loi est accomplie

dans l’unique parole que voici :

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

    Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres,

prenez garde : vous allez vous détruire les uns les autres.

    Je vous le dis :

marchez sous la conduite de l’Esprit Saint,

et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair.

    Car les tendances de la chair s’opposent à l’Esprit,

et les tendances de l’Esprit s’opposent à la chair.

En effet, il y a là un affrontement

qui vous empêche de faire tout ce que vous voudriez.

    Mais si vous vous laissez conduire par l’Esprit,

vous n’êtes pas soumis à la Loi.

 

    – Parole du Seigneur.

 

Prière dite par tous après la lecture :

Père très fidèle, tu nous appelles à être libres.

Seigneur Jésus, pour que nous soyons libres, tu as brisé l’étau du péché et de la mort.

Esprit Saint, donne-nous de marcher sous ta conduite.

 

 

ÉVANGILE

« Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem » « Je te suivrai partout où tu iras » (Lc 9, 51-62)

Alléluia. Alléluia.

Parle, Seigneur, ton serviteur écoute ; Tu as les paroles de la vie éternelle.

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

 

Comme s’accomplissait le temps

où il allait être enlevé au ciel,

Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem.

    Il envoya, en avant de lui, des messagers ;

ceux-ci se mirent en route

et entrèrent dans un village de Samaritains

pour préparer sa venue.

    Mais on refusa de le recevoir,

parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem.

    Voyant cela,

les disciples Jacques et Jean dirent :

« Seigneur, veux-tu que nous ordonnions

qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? »

    Mais Jésus, se retournant, les réprimanda.

    Puis ils partirent pour un autre village.

 

    En cours de route, un homme dit à Jésus :

« Je te suivrai partout où tu iras. »

    Jésus lui déclara :

« Les renards ont des terriers,

les oiseaux du ciel ont des nids ;

mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

 

    Il dit à un autre :

« Suis-moi. »

L’homme répondit :

« Seigneur, permets-moi d’aller d’abord

enterrer mon père. »

    Mais Jésus répliqua :

« Laisse les morts enterrer leurs morts.

Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. »

 

    Un autre encore lui dit :

« Je te suivrai, Seigneur ;

mais laisse-moi d’abord faire mes adieux

aux gens de ma maison. »

    Jésus lui répondit :

« Quiconque met la main à la charrue,

puis regarde en arrière,

n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMÉLIE

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre

Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,

Qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli,

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Eglise catholique,

à la communion des saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,

créateur du ciel et de la terre,

de l'univers visible et invisible,

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,

le Fils unique de Dieu, né du Père

avant tous les siècles :

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière,

vrai Dieu, né du vrai Dieu

Engendré non pas créé, consubstantiel au Père ;

et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut,

il descendit du ciel ;

Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie,

et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa

passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour,

conformément aux Écritures,

et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants

et les morts et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ;

il procède du Père et du Fils.

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ;

il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R/ Seigneur nous te prions !

 

- Pour tous ceux qui hésitent à répondre à l’appel du Seigneur.

  Pour tous ceux qui ont commencé à répondre et qui sont tentés de regarder en arrière…

  Prions le Seigneur. R/

 

- Pour tous ceux qui sont enfermés dans leur violence, ou dans le rejet des autres et qui n’entendent pas les appels à aimer.

  Pour que chaque jeune découvre le projet d’amour que Dieu a pour lui…

  Prions le Seigneur. R/

 

- Pour que les appels à la préservation de la terre soient entendus comme des appels de Dieu.

  Pour que les responsables de la politique, de l’industrie, de l’éducation, tous ceux qui sont en responsabilité dans le monde, obéissent à leur conscience et pas seulement à l’appétit des avantages…

  Prions le Seigneur. R/

 

- Pour chacun de nous : que nous répondions aux appels à te servir en nous mettant au service de notre communauté paroissiale.

  Pour Jacques qui nous a accompagnés ces 7 dernières années et que tu appelles à servir ailleurs et autrement…

  Prions le Seigneur. R/

 

OFFERTOIRE

 Instrumental

 

Prière Eucharistique

Le prêtre : Priez, frères et sœurs :

            Que mon sacrifice qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

 

R/         Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise .

 

Sanctus

Saint ! Saint ! Saint le Seigneur, Dieu de l’univers !

Saint ! Saint ! Saint le Seigneur, Dieu de l’univers !

 

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire,

Hosanna, Hosanna au plus haut des cieux ! Hosanna, Hosanna au plus haut des cieux !

 

Béni soit celui, qui vient au nom du Seigneur.

Hosanna, Hosanna au plus haut des cieux ! Hosanna, Hosanna au plus haut des cieux !

 

Anamnèse

 

Nous annonçons ta mort, Seigneur ressuscité,

Et nous attendons que tu viennes ! 

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,

Prends pitié de nous, prends pitié de nous. Prends pitié de nous, prends pitié de nous.

 

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,

Prends pitié de nous, prends pitié de nous. Prends pitié de nous, prends pitié de nous.

 

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde,

Donne-nous la paix, donne-nous la paix. Donne-nous la paix, donne-nous la paix.

 

chant de communion

Notre Dieu s'est fait homme, pour que l'homme soit Dieu,

Mystère inépuisable, Fontaine du Salut.

Quand Dieu dresse la table, il convie ses amis

Pour que sa vie divine soit aussi notre vie.

 

Le Seigneur nous convoque, par le feu de l'esprit,

Au banquet de ses noces, célébrées dans la joie.

Nous sommes son Église, l'épouse qu'il choisit

Pour vivre son alliance et partager sa vie.

 

Merveilles des merveilles, miracle de ce jour,

Pour nous Dieu s'abandonne en cette eucharistie.

Chassons toute indolence, le Christ est parmi nous,

Accueillons sa présence et offrons-nous à lui.

 

Il frappe à notre porte le Seigneur tout-puissant

Il attend humble et pauvre mendiant de notre amour.

Dénué d'arrogance sous l'aspect de ce pain

Il se donne en offrande pour demeurer en nous.

 

Que nos cœurs reconnaissent en ce pain et ce vin

L'unique nécessaire qui surpasse tout bien.

Ce que nos yeux contemplent sans beauté ni éclat

C'est l'amour qui s'abaisse et nous élève à lui.

 

chant d'envoi

Pour porter la joie il nous envoie, messagers de son salut.

Pauvres serviteurs qu'il a choisis, consacrés pour l'annoncer.

Que nos lèvres chantent sa bonté, la splendeur de son dessein.

Gloire à notre Dieu, roi tout puissant, éternel est son amour !

 

Criez de joie, Christ est ressuscité il nous envoie annoncer la vérité.

Criez de joie, brûlez de son amour car il est là, avec nous pour toujours !