Dimanche 30 Janvier 2022

4ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année C / couleur : vert

 

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de la Médaille

 

Messe anticipée la veille à 18h30 

en l'église Notre Dame de La Ville-aux-Dames

 


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

Béni soit Dieu le Père de Jésus le Seigneur,

Par son Fils bien-aimé, il nous a tout donné.

Comme il est grand l’amour dont il nous a comblés

Pour que nous soyons appelés « Enfants de Dieu »

 

Père saint, Dieu vivant et vrai, Tu étais avant tous les siècles.

Tu demeures éternellement, lumière au-delà de toute lumière.

 

Dieu très bon, Père plein d’amour, nous étions perdus loin de toi.

Tu es venu nous rechercher Tu nous as montré ta fidélité.

 

En ces temps qui sont les derniers, en ton Fils, tu as tout donné.

Il a pris notre humanité pour que nous soyons tes fils bien-aimés.

 

KYRIE

Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui , j'ai vraiment péché. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

 

 

Seigneur prends pitié, Ô Christ prends pitié, Seigneur prends pitié.

 

Gloria

+ : Gloire à Dieu au plus haut des cieux

F : et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

+ : Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,

F : nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

+ : Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu, le Père tout-puissant.

F : Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

+ : Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

F : toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous ;

+ : toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ;

F : toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

+ : Car toi seul es saint,

F : toi seul es Seigneur,

+ : toi seul es le Très-Haut : Jésus-Christ, avec le Saint Esprit,

F : dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

 

PREMIÈRE LECTURE

« Je fais de toi un prophète pour les nations » (Jr 1, 4-5.17-19)

Lecture du livre du prophète Jérémie

 

Au temps de Josias,

    la parole du Seigneur me fut adressée :

    « Avant même de te façonner dans le sein de ta mère,

je te connaissais ;

avant que tu viennes au jour,

je t’ai consacré ;

je fais de toi un prophète pour les nations.

    Toi, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi,

tu diras contre eux tout ce que je t’ordonnerai.

Ne tremble pas devant eux,

sinon c’est moi qui te ferai trembler devant eux.

    Moi, je fais de toi aujourd’hui une ville fortifiée,

une colonne de fer, un rempart de bronze,

pour faire face à tout le pays,

aux rois de Juda et à ses princes,

à ses prêtres et à tout le peuple du pays.

    Ils te combattront,

mais ils ne pourront rien contre toi,

car je suis avec toi pour te délivrer

– oracle du Seigneur. »

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

Ps 70 (71)

R/ Sans fin, je proclamerai ta justice et ton salut.

 

En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :

garde-moi d’être humilié pour toujours.

Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,

tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

 

Sois le rocher qui m’accueille,

toujours accessible ;

tu as résolu de me sauver :

ma forteresse et mon roc, c’est toi !

 

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,

mon appui dès ma jeunesse.

Toi, mon soutien dès avant ma naissance,

tu m’as choisi dès le ventre de ma mère.

 

Ma bouche annonce tout le jour

tes actes de justice et de salut.

Mon Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,

jusqu’à présent, j’ai proclamé tes merveilles.

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité » (1 Co 12, 31 – 13, 13)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

 

Frères,

    recherchez avec ardeur les dons les plus grands.

Et maintenant, je vais vous indiquer le chemin par excellence.

    J’aurais beau parler toutes les langues

des hommes et des anges,

si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour,

je ne suis qu’un cuivre qui résonne,

une cymbale retentissante.

    J’aurais beau être prophète,

avoir toute la science des mystères

et toute la connaissance de Dieu,

j’aurais beau avoir toute la foi

jusqu’à transporter les montagnes,

s’il me manque l’amour,

je ne suis rien.

    J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,

j’aurais beau me faire brûler vif,

s’il me manque l’amour,

cela ne me sert à rien.

 

    L’amour prend patience ;

l’amour rend service ;

l’amour ne jalouse pas ;

il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

    il ne fait rien d’inconvenant ;

il ne cherche pas son intérêt ;

il ne s’emporte pas ;

il n’entretient pas de rancune ;

    il ne se réjouit pas de ce qui est injuste,

mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

    il supporte tout, il fait confiance en tout,

il espère tout, il endure tout.

    L’amour ne passera jamais.

 

Les prophéties seront dépassées,

le don des langues cessera,

la connaissance actuelle sera dépassée.

    En effet, notre connaissance est partielle,

nos prophéties sont partielles.

    Quand viendra l’achèvement,

ce qui est partiel sera dépassé.

    Quand j’étais petit enfant,

je parlais comme un enfant,

je pensais comme un enfant,

je raisonnais comme un enfant.

Maintenant que je suis un homme,

j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

 

    Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ;

ce jour-là, nous verrons face à face.

Actuellement, ma connaissance est partielle ;

ce jour-là, je connaîtrai parfaitement,

comme j’ai été connu.

    Ce qui demeure aujourd’hui,

c’est la foi, l’espérance et la charité ;

mais la plus grande des trois,

c’est la charité.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

Jésus, comme Élie et Élisée, n’est pas envoyé aux seuls Juifs (Lc 4, 21-30)

Alléluia. Alléluia.

Le Seigneur m’a envoyé, porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération.

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

 

En ce temps-là,

dans la synagogue de Nazareth,

après la lecture du livre d’Isaïe,

    Jésus déclara :

« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture

que vous venez d’entendre »

    Tous lui rendaient témoignage

et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

Ils se disaient :

« N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »

    Mais il leur dit :

« Sûrement vous allez me citer le dicton :

‘Médecin, guéris-toi toi-même’,

et me dire :  

‘Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm :

fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !’ »

    Puis il ajouta :

« Amen, je vous le dis :

aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays..

    En vérité, je vous le dis :

Au temps du prophète Élie,

lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie,

et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre,

il y avait beaucoup de veuves en Israël ;

    pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles,

mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon,

chez une veuve étrangère.

    Au temps du prophète Élisée,

il y avait beaucoup de lépreux en Israël ;

et aucun d’eux n’a été purifié,

mais bien Naaman le Syrien. »

 

    À ces mots, dans la synagogue,

tous devinrent furieux.

    Ils se levèrent,

poussèrent Jésus hors de la ville,

et le menèrent jusqu’à un escarpement

de la colline où leur ville est construite,

pour le précipiter en bas.

    Mais lui, passant au milieu d’eux,

allait son chemin.

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

HOMÉLIE

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre

Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,

(Tous s’inclinent jusqu’à « est né de la Vierge Marie »)

Qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli,

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Eglise catholique,

à la communion des saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,

créateur du ciel et de la terre,

de l'univers visible et invisible,

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,

le Fils unique de Dieu, né du Père

avant tous les siècles :

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière,

vrai Dieu, né du vrai Dieu

Engendré non pas créé, consubstantiel au Père ;

et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut,

il descendit du ciel ;

(Tout s’inclinent jusqu’à : « et s’est fait homme »)

Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie,

et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa

passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour,

conformément aux Écritures,

et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants

et les morts et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ;

il procède du Père et du Fils.

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ;

il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R/ Notre Père, notre Père, nous te supplions humblement

 

« L’amour trouve sa joie dans ce qui est vrai. »

Loué sois-tu, Seigneur, pour les témoins vivifiants de ton Église.

Pour que tous ses membres progressent encore sur les chemins de la sainteté, de la vérité et de la charité, nous te prions, Seigneur. ℞

 

« L’amour ne se réjouit pas de ce qui est injuste. »

Loué sois-tu, Seigneur, pour nos élus qui vivent leur mandat dans un vrai souci de justice sociale, environnemental et de paix.

Pour que tous les autres servent toujours davantage et véritablement le bien commun, nous te prions, Seigneur. ℞

 

« L’amour fait confiance en tout, espère tout. »

Loué sois-tu, Seigneur, pour ceux qui épaulent les victimes de toute forme de discrimination et de violence.

Qu’ils se multiplient de par le monde nous te prions, Seigneur. ℞

 

« L’amour rend service. »

Loué sois-tu, Seigneur, pour tous les personnes qui rendent un service d’Église dans notre communauté chrétienne.

Pour que d’autres les rejoignent et découvrent la joie du service et du partage, nous te prions, Seigneur. ℞

 

OFFERTOIRE

 Instrumental

 

 

Le prêtre : Priez, frères et sœurs :

            Que mon sacrifice qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

 

R/         Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise .

 

Sanctus

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers.

Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux,

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux.

 

Anamnèse

Gloire à Toi qui étais mort, Gloire à Toi qui es vivant,

Notre sauveur et notre Dieu, Viens Seigneur Jésus.

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, donne-nous la paix, donne-nous la paix.

 

chant de communion

La coupe que nous bénissons est communion au sang du Christ.

Le pain que nous avons rompu est communion au corps du Christ.

Alors qu'il n´y ait qu'un seul pain, ne soyons plus qu'un même corps !

Alors qu´il n´y ait qu'une coupe, soyons tous du même sang !

 

1.  Venez, mangez de ce pain, buvez de ce vin préparés pour vous :

   Celui qui vient à moi n´aura jamais soif, n'aura jamais faim !

 

2. Venez et voyez les merveilles de votre Dieu !

   Venez, dans la joie, puiser aux sources de la vie !

 

3. Venez, venez à moi, vous qui peinez sous le fardeau !

   Sur vous prenez mon joug car je suis doux et humble de cœur.

 

4. Mon joug est aisé, mon fardeau est léger :

   Venez, vous trouverez le repos de vos âmes !

 

5. Allez, vous aussi, travailler à ma vigne :

   Allez de par le monde et proclamez mon Évangile !

 

chant d'envoi

Par toute la terre il nous envoie témoigner de son Amour.

Proclamer son Nom et son Salut, dans la force de l’Esprit !

Car nos yeux ont vu et reconnu, le Sauveur ressuscité,

le Saint d’Israël, né de Marie, Fils de Dieu qui donne vie !

 

Criez de joie, Christ est ressuscité ! Il nous envoie annoncer la vérité !

Criez de joie, brûlez de son amour, car il est là, avec nous pour toujours !

 

Par sa vie donnée, son sang versé, Il a racheté nos vies,

Il détruit les portes des enfers, Il nous sauve du péché.

À tout homme il offre le Salut, don gratuit de son Amour ;

vivons dans sa gloire et sa clarté, maintenant et à jamais.