Jeudi 14 Avril 2022

Jeudi Saint – Année C / couleur : blanc

 

Messe à 18h30

en l'église Notre Dame de l'Assomption

 


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

La Cène du Seigneur

CHANT d'entrée

1.  Qui donc a mis la table où nous attend le pain

   Qui donc emplit la coupe ou nous boirons le vin

   Quel est celui qui nous a conviés

   Quel est celui qui peut nous combler

   Allons vers le festin il nous dira son nom

   Allons vers le festin qui donne en sa maison

 

2. C'est toi Jésus qui nous conduis vers ce repas

   Et rien ne peut manquer à qui suivra tes pas

   Pour nous ta vie prend le goût du pain

   Pour nous ta vie coule comme un vin

   Tu viens nous inviter, tu nous l'avais promis

   Ta joie revient brûler le cœur de tes amis

 

3. Seigneur Jésus depuis le jour de ton départ

   À ton repas nous ne cessons de prendre part

   Ta mort venue, rien n'est comme avant

   Tu es pour nous le premier vivant

   Déjà ce pain de vie nous comble dans la foi

   Mais viens, nous t'attendons, le monde a faim de toi

 

KYRIE

Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui , j'ai vraiment péché. C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

 

Seigneur, Seigneur, prends pitié.

Ô Christ, Ô Christ, prends pitié.

Seigneur, Seigneur, prends pitié.


Gloria


Gloire à Dieu au plus haut des cieux

Et paix sur la terre aux hommes qu'il aime

Gloire à Dieu au plus haut des cieux

Gloire, gloire, gloire à Dieu !


1.  Nous te louons, nous te bénissons

   Nous t'adorons, nous te glorifions

   Et nous te rendons grâce pour ton immense gloire !


2. Seigneur Dieu le père tout puissant

   Seigneur fils unique Jésus Christ

   Seigneur agneau de Dieu, le fils du père !


3. Toi qui enlèves tous les péchés

   Sauve-nous du mal, prends pitié

   Assis auprès du Père éoute nos prières !


4) Car toi seul es saint et Seigneur

   Toi seul es le très haut, Jésus Christ

   Avec le Saint Esprit dans la gloire du Père !



PREMIÈRE LECTURE

Prescriptions concernant le repas pascal (Ex 12, 1-8.11-14)

Lecture du livre de l’Exode

 

En ces jours-là, dans le pays d’Égypte,

le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron :

« Ce mois-ci

sera pour vous le premier des mois,

il marquera pour vous le commencement de l’année.

Parlez ainsi à toute la communauté d’Israël :

le dix de ce mois,

que l’on prenne un agneau par famille,

un agneau par maison.

Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau,

elle le prendra avec son voisin le plus proche,

selon le nombre des personnes.

Vous choisirez l’agneau d’après ce que chacun peut manger.

Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l’année.

Vous prendrez un agneau ou un chevreau.

Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du mois.

Dans toute l’assemblée de la communauté d’Israël,

on l’immolera au coucher du soleil.

On prendra du sang,

que l’on mettra sur les deux montants et sur le linteau

des maisons où on le mangera.

On mangera sa chair cette nuit-là,

on la mangera rôtie au feu,

avec des pains sans levain et des herbes amères.

Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins,

les sandales aux pieds,

le bâton à la main.

Vous mangerez en toute hâte :

c’est la Pâque du Seigneur.

Je traverserai le pays d’Égypte, cette nuit-là ;

je frapperai tout premier-né au pays d’Égypte,

depuis les hommes jusqu’au bétail.

Contre tous les dieux de l’Égypte j’exercerai mes jugements :

Je suis le Seigneur.

Le sang sera pour vous un signe,

sur les maisons où vous serez.

Je verrai le sang, et je passerai :

vous ne serez pas atteints par le fléau

dont je frapperai le pays d’Égypte.

 

Ce jour-là

sera pour vous un mémorial.

Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage.

C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez. »

 

– Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

115 (116b)

R/ La coupe de bénédiction est communion au sang du Christ. 

 

Comment rendrai-je au Seigneur

tout le bien qu’il m’a fait ?

J’élèverai la coupe du salut,

j’invoquerai le nom du Seigneur.

 

Il en coûte au Seigneur

de voir mourir les siens !

Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,

moi, dont tu brisas les chaînes ?

 

Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce,

j’invoquerai le nom du Seigneur.

Je tiendrai mes promesses au Seigneur,

oui, devant tout son peuple.

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur » (1 Co 11, 23-26)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

 

Frères,

moi, Paul, j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur,

et je vous l’ai transmis :

la nuit où il était livré,

le Seigneur Jésus prit du pain,

puis, ayant rendu grâce,

il le rompit, et dit :

« Ceci est mon corps, qui est pour vous.

Faites cela en mémoire de moi. »

Après le repas, il fit de même avec la coupe,

en disant :

« Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang.

Chaque fois que vous en boirez,

faites cela en mémoire de moi. »

Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain

et que vous buvez cette coupe,

vous proclamez la mort du Seigneur,

jusqu’à ce qu’il vienne..

 

– Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

« Il les aima jusqu’au bout » (Jn 13, 1-15)

Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus !

Je vous donne un commandement nouveau, dit le Seigneur :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus !

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

Avant la fête de la Pâque,

sachant que l’heure était venue pour lui

de passer de ce monde à son Père,

Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,

les aima jusqu’au bout.

 

Au cours du repas,

alors que le diable

a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote,

l’intention de le livrer,

Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains,

qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu,

se lève de table, dépose son vêtement,

et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ;

puis il verse de l’eau dans un bassin.

Alors il se mit à laver les pieds des disciples

et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.

Il arrive donc à Simon-Pierre,

qui lui dit :

« C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? »

Jésus lui répondit :

« Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ;

plus tard tu comprendras. »

Pierre lui dit :

« Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! »

Jésus lui répondit :

« Si je ne te lave pas,

tu n’auras pas de part avec moi. »

Simon-Pierre

lui dit :

« Alors, Seigneur, pas seulement les pieds,

mais aussi les mains et la tête ! »

Jésus lui dit :

« Quand on vient de prendre un bain,

on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds :

on est pur tout entier.

Vous-mêmes,

vous êtes purs,

mais non pas tous. »

Il savait bien qui allait le livrer ;

et c’est pourquoi il disait :

« Vous n’êtes pas tous purs. »

 

Quand il leur eut lavé les pieds,

il reprit son vêtement, se remit à table

et leur dit :

« Comprenez-vous

ce que je viens de faire pour vous ?

Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”,

et vous avez raison, car vraiment je le suis.

Si donc moi, le Seigneur et le Maître,

je vous ai lavé les pieds,

vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.

C’est un exemple que je vous ai donné

afin que vous fassiez, vous aussi,

comme j’ai fait pour vous. ».

 

– Acclamons la Parole de Dieu.


HOMÉLIE

Lavement des pieds

Ubi Caritas et Amor

Ubi Caritas Deus ibi est

 

Prière universelle

R/ Ubi Caritas.

 

- Dans tous les pays aux prises avec des conflits armés, que ton peuple bâtisse la paix.

  Prions le Seigneur...

 

- Dans le cœur des hommes et des femmes qui perdent espoir, que ton peuple suscite la foi.

  Prions le Seigneur...

 

- Dans les régions du monde où règnent la violence et la discorde, que ton peuple suscite l’amour.

  Prions le Seigneur...

 

- Dans l’esprit des gens qui vivent repliés sur eux-mêmes, qui souffrent de dépression ou de dépendance, que ton peuple répande la lumière.

  Prions le Seigneur...

 

- À toutes les personnes qui cherchent la vérité, que ton peuple proclame ton nom.

  Prions le Seigneur...

 

OFFERTOIRE

Instrumental

 

 

PRIÈRE EUCHARISTIque

Le prêtre : Priez, frères et sœurs :

            Que mon sacrifice qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

 

R/         Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise .

 

Sanctus

Saint le Seigneur, Saint le Seigneur,

Hosanna au plus haut des cieux, hosanna au plus haut des cieux !

 

1.  Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.

 

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

 

Anamnèse

Nous annonçons ta mort, Seigneur Ressuscité,

Et nous attendons que tu viennes.

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde. Agneau de Dieu, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde. Agneau de Dieu, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde. Agneau de Dieu, donne-nous la paix.

 

chant de communion

Devenez ce que vous recevez Devenez le corps du Christ

Devenez ce que vous recevez Vous êtes le corps du Christ


1.  Baptisés en un seul esprit nous ne formons tous qu'un seul corps

   Abreuvés de l'unique esprit nous n'avons qu'un seul Dieu et père.


2. Rassasiés par le pain de vie nous n'avons qu'un cœur et qu'une âme

   Fortifiés par l'amour du Christ nous pouvons aimer comme il aime.


 3. Purifiés par le sang du Christ et réconciliés avec Dieu.

   Sanctifiés par la vie du Christ nous goûtons la joie du royaume.


4. Rassemblés à la même table nous formons un peuple nouveau

   Appelés par Dieu notre père à devenir saint comme lui.


5. Nous avons revêtu le Christ nous portons la robe nuptiale

   Bienheureux sont les invités au festin des noces éternelles.


envoi

1.  La nuit qu'il fut livré, le Seigneur prit du pain

   En signe de sa mort, le rompit de sa main

   Ma vie, nul ne la prend mais c'est moi qui la donne

   Afin de racheter tous mes frères humains.


2. Après qu'il eut soupé pour la dernière fois

   S'offrit comme victime au pressoir de la croix

   Mon sang, versé pour vous, est le sang de l'alliance

   Amis faites ceci en mémoire de moi.


3. Tu viens revivre en nous ton mystère pascal

   Éteins en notre chair le foyer de tout mal

   Nous sommes tes sarments, sainte vigne du Père

   Fais-nous porter du fruit pour le jour triomphal.