Lundi 1er Novembre 2021

Toussaint – Année B / couleur : blanc

 

Messe à 10h30

en l'église Notre Dame de la Médaille

 


 

DÉROULÉ DE LA MESSE

CHANT d'entrée

 

1.  Je vis la gloire de Dieu, revêtu de sa puissance.

   Devant lui se tien , une louange éternelle,

   Saint, Saint, Saint, le Seigneur !

 

 

2. Je vis paraître son Fils, resplendissant de lumière.

   Il est le Seigneur, le Sauveur de tous les hommes,

   Saint, Saint, Saint, le Seigneur !

 

 

3. Je vis descendre des Cieux, l'Esprit qui rend témoignage.

   Par ce don gratuit, nous devenons fils du Père,

   Saint, Saint, Saint, le Seigneur !

 

KYRIE

R/ Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

 

R/ Christe eleison, Christe eleison, Christe eleison.

 

R/ Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison.

 

Gloria

 

Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

 

Et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. Nous te louons nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ; Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

 

PREMIÈRE LECTURE

« Voici une foule immense que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Ap 7, 2-4.9-14)

Lecture de l'Apocalypse de saint Jean

 

Moi, Jean,

    j’ai vu un ange

qui montait du côté où le soleil se lève,

avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ;

d’une voix forte, il cria aux quatre anges

qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer :

    « Ne faites pas de mal à la terre,

ni à la mer, ni aux arbres,

avant que nous ayons marqué du sceau

le front des serviteurs de notre Dieu. »

    Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau :

ils étaient cent quarante-quatre mille,

de toutes les tribus des fils d’Israël.

    Après cela, j’ai vu :

et voici une foule immense,

que nul ne pouvait dénombrer,

une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues.

Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau,

vêtus de robes blanches, avec des palmes à la main.

    Et ils s’écriaient d’une voix forte :

« Le salut appartient à notre Dieu

qui siège sur le Trône

et à l’Agneau ! »

    Tous les anges se tenaient debout autour du Trône,

autour des Anciens et des quatre Vivants ;

se jetant devant le Trône, face contre terre,

ils se prosternèrent devant Dieu.

    Et ils disaient :

« Amen !

Louange, gloire, sagesse et action de grâce,

honneur, puissance et force

à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen ! »

    L’un des Anciens prit alors la parole et me dit :

« Ces gens vêtus de robes blanches,

qui sont-ils, et d’où viennent-ils ? »

    Je lui répondis :

« Mon seigneur, toi, tu le sais. »

Il me dit :

« Ceux-là viennent de la grande épreuve ;

ils ont lavé leurs robes,

ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau. »

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

PSAUME

Ps 23 (24)

R/ Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur.

 

Au Seigneur, le monde et sa richesse,

la terre et tous ses habitants !

C’est lui qui l’a fondée sur les mers

et la garde inébranlable sur les flots.

 

Qui peut gravir la montagne du Seigneur

et se tenir dans le lieu saint ?

L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,

qui ne livre pas son âme aux idoles.

 

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,

et de Dieu son Sauveur, la justice.

Voici le peuple de ceux qui le cherchent !

Voici Jacob qui recherche ta face !

 

 

DEUXIÈME LECTURE

« Nous verrons Dieu tel qu’il est » (1 Jn 3, 1-3)

Lecture de la première lettre de saint Jean

 

Bien-aimés,

    voyez quel grand amour nous a donné le Père

pour que nous soyons appelés enfants de Dieu

– et nous le sommes.

Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas :

c’est qu’il n’a pas connu Dieu.

    Bien-aimés,

dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu,

mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté.

Nous le savons : quand cela sera manifesté,

nous lui serons semblables

car nous le verrons tel qu’il est.

    Et quiconque met en lui une telle espérance

se rend pur comme lui-même est pur.

 

    – Parole du Seigneur.

 

 

ÉVANGILE

« Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! » (Mt 5, 1-12a)

Alléluia. Alléluia.

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, dit le Seigneur,

et moi, je vous procurerai le repos.

Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

 

En ce temps-là,

    voyant les foules, Jésus gravit la montagne.

Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.

    Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait.

Il disait :

    « Heureux les pauvres de cœur,

car le royaume des Cieux est à eux.

    Heureux ceux qui pleurent,

car ils seront consolés.

    Heureux les doux,

car ils recevront la terre en héritage.

    Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,

car ils seront rassasiés.

    Heureux les miséricordieux,

car ils obtiendront miséricorde.

    Heureux les cœurs purs,

car ils verront Dieu.

    Heureux les artisans de paix,

car ils seront appelés fils de Dieu.

    Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,

car le royaume des Cieux est à eux.

    Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,

si l’on vous persécute

et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,

à cause de moi.

    Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,

car votre récompense est grande dans les cieux ! »

 

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

 

HOMÉLIE

Profession de foi

Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;

qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,

est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;

le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,

d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,

à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen.

 

ou Nicée et Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ

le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et S’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Prière universelle

R/ Fils du Dieu vivant, exauce-nous

 

 

OFFERTOIRE

 Instrumental

 

Sanctus

Sanctus, Sanctus, Sanctus, Deus Sabaoth ! (bis)

 

 

1.  Pleni sunt caeli et terra, gloria tua.

   Hosanna, in excelsis Deo, Hosanna in excelsis ! (bis)

 

2. Benedictus qui venit in nomine Domini.

   Hosanna, in excelsis Deo, Hosanna in excelsis ! (bis)

 

Anamnèse

 

Gloire à Toi qui était mort, gloire à Toi qui est vivant,

Notre Sauveur et notre Dieu, Viens Seigneur Jésus !

 

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

mais délivre-nous du Mal.

 

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire

pour les siècles des siècles.

Amen.

 

Agnus dei

 

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona nobis pacem.

 

chant de communion

Tu es là présent livré pour nous.

Toi le tout petit le serviteur.

Toi le tout puissant, humblement tu t'abaisses.

Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

1.  Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons, c'est ton corps et ton sang.

   Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur, tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd'hui, reposer en nos cœurs.

   Brûlé de charité, assoiffé d'être aimé, tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

3. Unis à ton amour, tu nous veux pour toujours, ostensoir du Sauveur.

   En notre humanité, tu rejoins l'égaré, tu fais ta demeure en nous Seigneur.

 

chant d'envoi

 

Peuple de Dieu, marche joyeux, Alléluia, Alléluia.

Peuple de Dieu, marche joyeux, car le Seigneur est avec toi.

 

3.  Tu es le peuple de l'Alliance, marqué du sceau de Jésus Christ :

    Mets en lui ton espérance, pour que le monde vienne à lui.

 

10. Tu as en toi l'Esprit du Père, qui te consacre peuple saint :

    Garde tes pas dans sa lumière, pour être au monde son témoin.